Conférence-débat de Pierre Stambul à Orléans le 27 février 2016

Sionisme et antisémitisme dans la France d’aujourd’hui
jeudi 4 février 2016
par  MAN Orléans
popularité : 6%

Pierre Stambul est Vice-président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP). Il est l’auteur de deux ouvrages : "Le sionisme en questions" et de "Israël/Palestine : du refus d’être complice à l’engagement".

Cette conférence-débat nous permettra de réfléchir et d’échanger autour des questions de l’antisémitisme et du sionisme.

Le 5 décembre 2015, Pierre Stambul écrivait dans le Courrier de l’Atlas :

... "Il y a en France une dangereuse montée du racisme : contre les Arabes, les Noirs, les Rroms, les musulmans, les migrants. L’antisémitisme perdure. Il n’a rien à voir avec celui des années 30. Les Juifs ne sont plus les parias de l’Europe. Mais les stéréotypes persistent : « ils dominent le monde », « ils ont l’argent » et cela peut être meurtrier. La complicité du CRIF avec les crimes israéliens met sciemment en danger les Juifs de France en les sommant d’être complices ou traîtres. L’UJFP rappelle cette longue période où une majorité des Juifs considérait que son émancipation comme minorité opprimée était inséparable de celle de l’humanité. Nous sommes très bien accueillis dans les banlieues."

Il existe un amalgame entre antisionisme et l’antisémitisme. D’après-vous, est-il fait à dessein ?

"Je pense à l’inverse que le sionisme est antisémite. Le sionisme est une théorie de la séparation qui considère que Juifs et non Juifs ne peuvent pas vivre ensemble, ni dans le pays d’origine, ni en Israël/Palestine. Cette théorie a mené au nettoyage ethnique et à l’apartheid. Quand Nétanyahou dit aux Juifs de France qu’ils doivent partir en Israël, il se comporte en antisémite. Personne depuis Vichy n’avait osé nous dire que nous n’étions pas chez nous en France. L’antisionisme, c’est le retour à une forme de judaïsme universaliste qui a été longtemps dominante."

L’Union Juive française pour la Paix participe activement à la campagne de Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël (BDS). Voulez-vous en préciser les raisons ?

"Pourquoi la guerre continue ? Pourquoi le peuple palestinien est-il martyrisé et marginalisé ? Parce que l’agresseur n’est pas sanctionné. Les revendications du BDS sont claires : la liberté (fin de l’occupation, de la colonisation, du blocus, destruction du Mur, libération des prisonniers), l’égalité des droits et la justice (le droit au retour des réfugiés). Le modèle, c’est le boycott de l’Afrique du sud à l’époque de l’apartheid. Le BDS, ce sont les peuples qui se substituent à la complicité des Etats."



Entrée libre et gratuite

Cette conférence-débat est organisée par Orléans Loiret Palestine, l’UJFP, Palestine 45, le collectif ACIDE et le MAN Orléans


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois