La visite à Nancy d’Esti Micenmacher de Who profits

vendredi 22 novembre 2013
par  MAN Nancy
popularité : 7%

Esti Micenmacher, israélienne et animatrice de l’association israélienne Who profits accompagnée de Renée Prangée de la Plate-forme des ONG pour la Palestine, était invitée à Nancy le 21 novembre 2013 par l’AFPS et le MAN. Cette invitation s’inscrivait dans le cadre d’une tournée qu’elle effectuait en France à l’occasion de la semaine de la Solidarité Internationale.

Elle était d’abord reçue à déjeuner au Conseil Général par Antony Caps, élu en charge de la coopération décentralisée au Conseil Général de Meurthe-et-Moselle. Le Conseil Général soutient déjà financièrement plusieurs actions de l’AFPS (un programme agricole à Wadi Fukin, un jardin d’enfants à Chatila, le festival du Printemps de la Palestine) et il envisage d’initier un partenariat avec une collectivité locale palestinienne.

La presse, qui était conviée à une rencontre au Conseil Général, a brillé par son absence, malgré une double invitation des associations organisatrices et du Conseil Général. Aucun article dans l’Est Républicain, qui couvre habituellement correctement les activités de solidarité avec la Palestine sur Nancy. Seule RCF (radio Jérico) était présente.

Dans l’après-midi, Esti Micenmacher a été reçue assez longuement et séparément par deux députés socialistes, Hervé Féron et Chaynesse Khirouni, qui ont déjà montré à plusieurs reprises leur engagement pour la défense des droits du peuple palestinien. Ils ont parlé très librement et ont fait part de leurs difficultés à intervenir sur la question à la fois en interne au sein du Parti Socialiste et en externe par rapport aux groupes de pression en faveur d’Israël.

La visite s’est terminée en soirée par une conférence publique organisée par le MAN et l’AFPS. Cette conférence a réuni une centaine de personnes, avec un débat particulièrement riche. Le thème principal de l’intervention d’Esti est que le conflit israélo palestinien est de nature coloniale et que les colonies sont une source de profits pour Israël mais aussi pour toutes les entreprises, quelle que soit leur nationalité, qui y participent. L’objectif de Who Profits est de démontrer à partir des rapports d’activités des entreprises et des enquêtes sur le terrain la réalité de cette situation. Cette action s’inscrit complètement dans la campagne BDS en permettant aux militants d’utiliser ces enquêtes pour dénoncer auprès de nos gouvernants l’illégalité de l’importation des produits des colonies et de demander leur étiquetage. Esti a souligné l’attitude équivoque de l’Europe sur les lignes directrices. Elle est convaincue qu’Israël obtiendra un aménagement lui permettant de bénéficier de millions d’euros pour ses investissements dans la recherche notamment militaire. Concernant le voyage du Président de la République en Palestine, Esti souligne que la question essentielle, celle des colonies, n’a pas été abordée sur le fond et que leur illégalité reconnue par les Nations Unies n’a pas été dénoncée devant la Knesset .


Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois