Les ventes d’armes de la France attisent le terrorisme

Une action du MAN Lyon dans la rue...
lundi 18 janvier 2016
par  MAN Lyon
popularité : 7%

La France attise le terrorisme en vendant des armes à des régimes qui participent à la
déstabilisation du Moyen Orient : Arabie Saoudite et Qatar sont les incubateurs
mondiaux de l’idéologie wahhabite qui inspire Daech. La France peut et doit faire
cesser ses ventes d’armes vers ces deux pays et renforcer drastiquement les
conditions de vente et le contrôle de ses ventes d’armes à destination de la région du
Moyen-Orient.

Cessons de prospérer sur la barbarie, cela se retourne contre nous.

En 2015, la France est devenue le deuxième pays exportateur d’armes au monde. Les
ventes des avions Rafales et bateaux Frégates à l’Égypte sont payées par l’Arabie
Saoudite.

La Suède a décidé de restreindre drastiquement ses ventes d’armes à destination de
l’Arabie Saoudite, pour des raisons de respect des droits humains et malgré les
protestations du lobby de l’armement.

C’est donc possible.

Daech utilise des armes provenant en grande partie de stocks de l’armée irakienne
accumulés durant plusieurs décennies. La France est au premier rang des
fournisseurs de ces armes.

La France participe aux frappes aériennes qui touchent la Syrie. Les frappes
occidentales depuis un an et demi ont fait au minimum 700 morts parmi des civils
non-combattants selon les estimations les plus prudentes, sans doute plus de 2000
dans les faits.

On ne bombarde pas des idées.

C’est en tarissant ses sources que l’on affaiblira le djihadisme.

La violence n’a pas de frontières

"La violence qui a frappé Paris montre aussi qu’entre ici et là-bas en Irak, en Syrie,
au Liban, au Mali, etc, en réalité il n’y a pas de frontières : la violence du racisme
et des discriminations ici à un écho là-bas où nos jeunes viennent s’y défouler, et la
violence là-bas, entretenue par les gouvernements américains, français,
britanniques et autres, a un impact ici. Il est temps de le comprendre, la violence
n’a pas de frontières, qu’elles soient militaires ou économiques. La violence des
élites néolibérales et impérialistes ici et là-bas fait des victimes ici et là-bas". Zahra
Ali, fille d’une famille d’exilés politiques irakiens.

5 milliards pour prévenir les violences ?

La France dépense environ 5 milliards d’euros par an pour la maintenance et le
développement de ses capacités de frappe nucléaire. En plus de constituer la
préméditation d’un crime de masse contre des populations civiles, la stratégie de
dissuasion nucléaire n’est plus pertinente face aux principales menaces actuelles
telles que les attaques terroristes, les guerres civiles ou la crise écologique. Il est
urgent de renoncer à cette aberration d’un autre âge et de redéployer ce budget vers
la prévention des violences : politiques éducatives, d’urbanisme, d’éducation
populaire, contre les discriminations ...

Le MAN Lyon vous invite à une soirée débat :

« Les ventes d’armes de la France attisent le
terrorisme
 »
Lundi 8 février à 20h
À la Maison des Solidarités, 215, rue Vendôme 69003 Lyon


Documents joints

Flyer distribué

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois