24 sept - Nos émotions dans les tensions sociales

par MAN Ile de France

Dans le cadre de la Quinzaine de la Non-violence et de la Paix du 21 septembre au 2 octobre 2017 dont le thème est "Au-delà des peurs et des colères, la rencontre et le dialogue", le MAN IDF vous propose une journée de rencontre le 24 septembre :

« NOS ÉMOTIONS DANS LES TENSIONS SOCIALES »

  • 10h30 : accueil, café, thé
  • 11h-13h : Émotions visibles, émotions cachées de migrants
    L’accroissement des migrations a rendu visibles les souffrances des migrants pendant leur trajet vers l’Europe. Des images à la télévision et à la une des journaux ont montré des hommes, des femmes, des enfants, risquant leur vie sur la route périlleuse vers les pays européens.
    Il peut sembler évident que les personnes qui ont fui des violences ou des persécutions dans leur pays d’origine, qui ont fait un voyage souvent long et dangereux et qui se trouvent dans un nouveau pays dont ils ne parlent pas la langue et où ils n’ont ni famille ni amis, ressentent des émotions fortes.

    Mais les politiques d’accueil et les représentations dominantes, forgées pendant des années par les médias et les discours politiques, font qu’il existe des attentes spécifiques auxquelles les réfugiés doivent se conformer pour avoir une chance de faire valoir leurs droits. Il leur est souvent nécessaire de démontrer visiblement certaines émotions et de refouler les autres pour pouvoir accéder à un statut légal et à des aides sociales.
    Patrice Coulon, membre du MAN IDF, militant de la non-violence et des droits humains, s’appuiera sur des enquêtes menées en 2016 par des sociologues auprès de migrants et sur ses expériences d’écoute, notamment de mineurs isolés au GISTI (Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés)
    Questions, débat.
  • 13h -14h 30 : repas partagé (chacun amène quelque chose à partager)
  • 14h30- 16h30 : Pour dépasser la peur et la méfiance, le dialogue - témoignages d’expériences de terrain
    Depuis plusieurs années, le MAN soutient le projet Médiation nomade de Yazid Kherfi car il dialogue avec des personnes des quartiers, le plus souvent jeunes, en soirée, à des heures où plus aucune institution ne s’intéresse à eux. Il nous a semblé intéressant de mettre cette initiative en miroir avec celle de Amitié judéo-musulmane de France, dont les interventions du rabbin Serfaty toujours accompagné d’un imam dans les quartiers visent elles aussi à instaurer le dialogue pour lutter contre la haine.
    Ces acteurs de terrain témoigneront en axant leur intervention sur les émotions et sentiments auxquels ils sont le plus souvent confrontés, la manière dont ils les appréhendent les concernant et comment ils répondent à leurs interlocuteurs. Il y aura bien sûr un temps d’échanges avec les participants.

  • 16h30- 17h30 : goûter, jeux, mini-ateliers autour des émotions

Entrée libre pour tout ou partie de la journée
Merci de vous annoncer sur man.idf@nonviolence.fr



En librairie