50 ans après, l’objection de conscience est toujours d’actualité

(actualisé le ) par MAN Orléans

Le 8 janvier 2019, à l’occasion du 50ème anniversaire du renvoi collectif de leur livret militaire, Jean-Marie Muller et Jean Desbois nous font part de leur conversion à la non-violence, qui a ensuite guidé toute leur vie.

Pour le 50 ème anniversaire de leur procès, 3 renvoyeurs de livret militaire, Jean Desbois, Jean Marie Muller et Jean-Pierre Perrin, ont organisé une conférence de presse le 8 janvier 2019.
Ce fut l’occasion de rappeler leurs expériences lors de la guerre d’Algérie, leur cheminement vers la non-violence et la création sur Orléans d’une « communauté non-violente, » qui débouchera un peu plus tard sur la création du MAN, dont Jean-Marie et Jean sont toujours membres actifs.
Ce procès ( 8 janvier 1969) eu un certain retentissement en raison de la "qualité des prévenus", "de la nature de leur protestation" et du soutien de Mgr Riobé, alors évêque d’Orléans .
L’esprit de résistance et de désobéissance qui les a guidés est toujours d’actualité.

P.-S.

Articles de presse



En librairie