Agir contre l’aéroport de Notre Dame des Landes dans la non-violence Communiqué du 26 février 2014

par MAN

Le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) avait appelé à manifester à Nantes, le samedi 22 février, parmi les opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Plusieurs de ses membres, dont ceux du MAN 44, étaient présents.

Ce projet constitue une aberration écologique et sociale d’un autre siècle, en prétendant relancer l’aviation à l’heure de la crise du pétrole et de l’urgente nécessité de lutter contre le changement climatique.

Aux lendemains de la manifestation, nous condamnons les violences qui se sont déroulées au détriment de la cause pour laquelle des milliers de manifestants s’étaient mobilisés et étaient parfois venus de très loin.

Tout en nous interrogeant sur les moyens mis en œuvre par les pouvoirs publics pour garantir le droit constitutionnel de manifester pacifiquement, nous ne confondons pas violence et colère.

La colère peut s’exprimer sans recours à des moyens violents et le MAN rejette les formes d’actions qui ont trahi les manifestants et qui ont fait le jeu des partisans de l’aéroport.

Le MAN redit sa ferme opposition à ce projet d’aéroport et sa conviction que la non-violence reste la meilleure force pour agir.

Paris le 26 février 2014,

Pour le MAN
Denys CROLOTTE
Porte-parole
06 07 79 73 83

Marc DAUGUET
MAN 44



En librairie