BDS : on continue

(actualisé le ) par MAN Orléans

juillet 2005 | Appel au Boycott, aux Désinvestissements et aux Sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il applique le droit international et les principes universels des droits humains.

Le boycott des firmes implantées en Afrique du Sud par les consommateurs, la pression des citoyens pour qu’elles retirent leurs investissements, les sanctions internationales ont eu raison de l’apartheid en Afrique du Sud.

L’appel au BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions), lancé en 2005 par une centaine d’organisations palestiniennes, est une action typiquement non-violente.

Dernières actions du collectif sur Orléans : faire connaître l’indécence de la finale de l’Eurovision en Israël, entraver son opération de blanchiment culturel ; et tractage sur un marché pour demander le boycott de produits frais produits illégalement par l’économie israélienne en territoires occupés.

Voir en ligne : BDS France



En librairie