Café de la non violence : Mercredi 5 octobre 2022 de 18h30 à 20h à la BASE, 24 Bd de la Marne, Rouen.

par MAN Normandie

Le sabotage peut-il être non-violent ?

Sous l’effet de la chaleur, des incendies et des pénuries d’eau, les activistes pour le climat durcissent le ton, et l’été 2022 a vu surgir divers sabotages : trous de terrains de golf bouchés au ciment, pneus de SUV dégonflés, jacuzzis éventrés, mégabassines démantelées (ces cratères géants qui pompent l’eau des nappes phréatiques afin d’alimenter les grandes cultures intensives).

« La destruction de matériel ou le sabotage ne sont envisageables que si le groupe d’action les pense légitimes aux yeux de l’opinion publique. À l’inverse des stratégies violentes ou armées, où les activistes font tout pour ne pas se faire prendre ni juger pour leurs actions, les activistes des luttes non-violentes mènent leurs actions à visage découvert, revendiquent publiquement leurs actions et sont prêt·es à subir des poursuites judiciaires. » ? (Pauline Boyer et Johann Naessens, Manifeste pour la non-violence, Éd. Mayer Charles Léopold, 2022.)

Qu’en pensons-nous ?

Animation : François Vaillant

Il est souhaitable d’arriver à 18h15 pour acheter une boisson, tout en adhérant personnellement à la Base (partir de 1 € !) si ce n’est pas déjà fait.



En librairie