Colloque au Sénat : La Non-violence, pour renouveler l’action politique aujourd’hui 60 ans et 40 ans après les disparitions tragiques de Gandhi & King

(actualisé le )

Colloque au Sénat
le 10 octobre 2008
9h00 à 18h30
Salle Gaston Monnerville, Palais du Luxembourg

Organisé par :
Jacques Muller, Sénateur du Haut-Rhin et Maire de Wattwiller
et le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)

Programme du Colloque

9h00-9h30 Ouverture du colloque

9h00 Accueil des participants et de la presse

9h15-9h30 : introduction

Gandhi & King, un héritage à faire fructifier !

- Jacques Muller
Sénateur du Haut-Rhin et Maire de Wattwiller.

I- Non-violence : éthique et champs d’action politique
- Elisabeth Maheu, modératrice
Formatrice à l’Institut de Formation du MAN ainsi qu’à l’IUFM de Rouen sur les problématiques de la prévention de violences et de régulation des conflits, elle a contribué à la rédaction du programme pour l’éducation à la non-violence et à la paix de la Coordination française pour la Décennie de la promotion d’une culture de non-violence et de paix.

9h30-10h15 : La philosophie politique de la non-violence
- Jean-Marie Muller
Ecrivain et philosophe, auteur de nombreux ouvrages faisant référence sur la non-violence, il a été le co-fondateur, avec le Général Jacques de Bollardière, du Mouvement pour une alternative non-violente (MAN). Il est également fondateur de l’Institut de Recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits (IRNC). Membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie d’une culture de non-violence et de paix, il soutient depuis sa création en 2001 le fonds associatif Non-Violence XXI.

10h15-10h45 : Echange avec la salle

10h45-11h30 : L’action politique non-violente, moyen d’émancipation en l’Inde
- Rajagopal
Responsable d’un des principaux mouvements de lutte pour les droits des communautés tribales et des dalits. Ancien danseur professionnel, il a fondé Ekta Parishad en 1991, un mouvement, en plein développement aujourd’hui actif dans huit Etats de l’Inde : Madya Pradesh, Bihar, Chhattisgarh, Jarkhand, Kerala, Orissa, Tamil Nadu et Utar Pradesh.

11h30-12h00 : Echange avec la salle

12h00-12h30 : L’intervention civile de paix : une alternative crédible à l’intervention militaire hors de nos frontières
- Pierre Dufour
Ingénieur, ancien officier de l’armée de l’air ayant rejoint le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), il est devenu acteur de l’intervention civile de paix au sein de plusieurs ONG. Spécialiste des Balkans, il a été membre de la vérification du cessez-le-feu mise en place par l’OSCE au Kosovo.

- Cécile Dubernet
Docteur en relations internationales au département de politique de l’université de Bristol (Grande-Bretagne) avec une thèse intitulée « No Exit : International Policies towards Internally Displaced Persons - IDPs (2000) », elle enseigne la politique internationale et l’analyse des conflits contemporains à l’Institut catholique de Paris et à l’Université de Lille 2. Elle a participé pour l’OSCE à la supervision d’élections en Bosnie en 1996 et 1997.

12h30-13h00 : Echange avec la salle

13h00 : Pause déjeuner

14h00 : Reprise

II- La non-violence politique en action dans notre pays : désobéissance civile et programmes constructifs
- Alain Refalo modérateur
Enseignant, Président du Centre de ressources sur la non-violence de Midi-Pyrénées, auteur de nombreux articles sur la non-violence, il collabore étroitement à la revue trimestrielle Alternatives Non-violentes.

14h00-14h45 : Désobéissance civile et démocratie
- Christian Mellon
Jésuite, maître en « Peace studies » de l’Université de Bradford (Royaume Uni). Ancien secrétaire national de Justice et Paix-France, il est l’auteur de plusieurs ouvrages portant sur l’éthique et la guerre, et anime à Saint-Denis, le pôle formation du Centre de Recherche et d’Action Sociales (CERAS : www.ceras-projet.com).

14h45-15h15 : Echange avec la salle

15h15-16h00 : La non-violence, dans le travail de terrain… et des luttes sociales en France
- Charles Rojzman
Sociothérapeute et dirigeant de l’Institut Charles Rojzman, il est à l’origine d’une nouvelle méthode transdisciplinaire d’éducation à la démocratie. Il assure la formation de personnels des services publics dans un contexte de crise, notamment dans les quartiers de banlieues, et forme des intervenants sur les questions de violence et de démocratie (Russie, Etats-Unis, Pologne, Allemagne, Italie, Amérique…)

- Yvette Bailly
Assistante sociale et diplômée en criminologie, elle est porte-parole du MAN et vice-présidente de la Coordination française pour la Coordination Française pour la Décennie de la promotion d’une culture de non-violence et de paix.

16h00-16h30 : Echange avec la salle

16h30-17h00 : La résistance à l’invasion des OGM
- José Bové,
Ancien porte-parole de la Confédération Paysanne et aujourd’hui délégué à Via Campesina, il est membre fondateur du Collectif des faucheurs et semeurs volontaires.

17h00-17h30 : Echange avec la salle

17h30-17h50 : L’éducation à la régulation non-violente des conflits : un enjeu culturel essentiel
- Elisabeth Maheu

17h50-18h10 : Echange avec la salle

18h10-18h25 :
III- Synthèse : La non-violence, nouvelle forme de gouvernance pour le XXIème siècle ?
- François Marchand
Ingénieur civil. Parallèlement à sa carrière dans les transports publics, il fut co-fondateur en 1984 et président jusqu’en 2007 de l’Institut de Recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits (IRNC). Il est le fondateur de Non-violence XXI, fonds associatif pour une culture de non-violence au XXIème siècle, qu’il co-préside depuis sa création en 2001.

18h25-18h30 : Conclusions
- Jacques Muller
Sénateur du Haut-Rhin et Maire de Wattwiller

18h30 : Fin du colloque

Informations pratiques

Lieu :

Sénat
15, rue de Vaugirard
75006 PARIS

Accès :
- les stations de métro : Odéon (L.4), Mabillon, (L 10), Saint-Michel (L4), Cluny (L.10)
- le RER : stations Luxembourg, Cluny-la-Sorbonne, Saint-Michel (RER B)
- les lignes d’autobus les plus proches donnant accès au Palais du Luxembourg sont les suivantes : 58, 84, 89

Inscription :
Merci de contacter le secrétariat du MAN afin de nous communiquer vos coordonnées et de vous inscrire sur les listes de participants au colloque.
date limite d’inscription mercredi 08 octobre 2008
pour tous renseignements contacter :

Le MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente)
114 rue de Vaugirard
75006 Paris
tél /fax : 01 45 44 48 25
man@nonviolence.fr

Participation :
Veuillez vous munir d’une pièce d’identité en vue d’accéder au Sénat.



En librairie