D comme Désinvestissement de BDS

par MAN Orléans

Ce samedi 10 février, le groupe BDS d’Orléans (composé du MAN, de Palestine 45, d’Orléans Loiret Palestine, UJFP et AL) a tracté devant une agence AXA pour protester contre son soutien à l’armée et l’économie israélienne, coupables de manquements meurtriers au droit international concernant les Palestiniens.


Désinvestir pour lutter contre la violence

Nous pouvons, par notre action citoyenne, mettre fin aux discriminations en Israël Palestine et faire prévaloir le droit international

Nous demandons :
• L’arrêt immédiat de la colonisation et de l’occupation des territoires palestiniens par Israël
• Le respect des droits fondamentaux de toutes les personnes vivant sur ces territoires
• De réelles négociations de paix dans le respect des résolutions de l’ONU, notamment le droit au retour (résolution 194).

AXA doit agir

Le « Code de déontologie professionnelle » du groupe AXA, établi en 2011, l’oblige à respecter les dix principes directeurs du Pacte Mondial des Nations Unies, inspirés de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

MAIS :

• AXA est actionnaire de trois banques israéliennes : Hapoalim, Leumi et Mizrahi Tefahot, impliquées dans l’infrastructure financière de toutes les activités de compagnies, d’agences gouvernementales israéliennes et de personnes liées au maintien de l’occupation.
• Par sa filiale AB, AXA conserve des investissements dans Elbit Systems, une des compagnies israéliennes majeures les plus impliquées dans l’occupation israélienne dans les Territoires occupés ; un rapport des Nations Unies sur l’attaque israélienne de Gaza en 2014, où plus de 2191 civils Palestiniens ont été assassinés, suggère que les actions d’Israël peuvent relever de crimes de guerre selon le droit international.
En investissant dans ces compagnies et ces banques, AXA est complice de la perpétuation de décennies de violations par Israël des droits humains palestiniens et du droit international, et cela en contradiction directe avec ses propres principes directeurs et les directives internationales.
Pour toutes ces raisons nous appelons AXA à désinvestir de toute implication et activités qui légitiment les violations du droit international par l’Etat d’Israël.

BDS rejette toute forme de racisme et ne vise aucune personne ou entité en raison de son identité.
+ http://www.bdsfrance.org/



En librairie