Israéliens/Palestiniens, une rencontre improbable ? Soirée débat le jeudi 12 octobre à la Maison des Passages

(actualisé le ) par MAN Lyon

Dans le cadre d’un projet de soutien à des associations israéliennes pour la Paix, le MAN Lyon et RAJA TIKVA vous invitent à une soirée débat avec des représentants Israéliens et Palestiniens des associations De-Colonizer, Two states One Homeland et Windows-channel for communication.
Cette soirée sera l’occasion pour eux de présenter différentes initiatives et différents projets mis en œuvre sur place pour aller vers une Paix juste et durable.

Le but de cette initiative est le renforcement des sociétés civiles pour la Paix en Israël. Ce projet intervient après le partenariat "Non-violence et maintien de l’agriculture en Palestine" où nous avions soutenu deux associations palestiniennes.

Les intervenants de cette soirée seront :
- De Colonizer : Eitan Bronstein et Eleonore MERZA,
- Windows - channel for communication : Rutie ATSMON et Rafat HATAB (israélien arabe),
- Two States One Homelande : Netanel BOLLAG et Nasri BARGHOUTI (palestinien).

La soirée se déroulera à la Maison des Passages, 44 rue St Georges Lyon 5è, jeudi 12 octobre 2017 à 20h.

L’initiative a reçu le soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Métropole de Lyon.

Présentation des associations :

De Colonizer

De-Colonizer est un centre de recherche alternatif sur Israël/ Palestine qui a pour objectif de produire de nouvelles connaissances et de nouveaux outils de haut niveau, et de mettre cette rigueur scientifique à disposition du plus grand nombre. De-Colonizer a fait des recherches sur les destructions de la Palestine-historique du début de la colonisation sioniste jusqu’à aujourd’hui. Le projet vise l’impression de la première carte francophone faisant un état des lieux exhaustif de toutes les localités détruites, déplacées et dont les habitants ont été expulsés ou nt fuit depuis le début de la colonisation sioniste jusqu’à aujourd’hui.
De-Colonizer reçoit aussi le soutien du CCFD.
Le MAN Lyon diffuse la carte en français réalisé par De-Colonizer (vente 10 € plus frais de port) - man.lyon@nonviolence.fr
Voir l’article

Windows - Channels for communication

Windows est une association composée d’Israéliens juifs et arabes et de Palestiniens des deux côtés de la Ligne Verte. Elle met en oeuvre des programmes éducatifs pour les jeunes, qui traitent des questions fondamentales du conflit palestinien, avec les perspectives actuelles, historiques, locales et mondiales. Son approche et ses méthodologies permettent un changement positif des perceptions, des attitudes et du comportements des participants. Windows partage la conviction que la situation actuelle de l’occupation, les violations des droits de l’homme, la violence et la discrimination sont inacceptables et que la paix n’est pas possible sans répondre aux besoins réels des gens qui partagent ces terres. L’action subventionnée est un programme de formation pour les futurs enseignants. Windows organise des rencontres entre jeunes israéliens et palestiniens, y compris dans les territoires occupés.

Two States One Homeland

Nous, Israéliens et Palestiniens, proposons un nouvel horizon de paix entre nos deux peuples, sous la forme d’une union entre deux Etats indépendants et souverains, basée sur les frontières de juin 1967 et sur l’application du droit international. Palestine/Israël est la patrie commune de deux peuples - Juifs et Palestiniens - tous deux profondément
attachés à cette terre d’un point de vue historique, religieux et culturel. Toutes celles et ceux qui vivent au sein de cette patrie commune ont un droit égal à la liberté, la dignité et la sécurité, de même qu’un droit égal à l’autodétermination. Dans l’impasse politique actuelle, il faut faire naître un nouvel espoir, à la fois réaliste et moral. Les frontières entre ces deux Etats doivent êtres ouvertes à la libre circulation. Jerusalem ne doit pas être divisée. Les injustices du passé doivent être réparées. Nous sommes des Israéliens et des Palestiniens qui vivons des deux côtés de la frontière de 1967. Nous travaillons indépendamment l’un de l’autre, mais ensemble, à la création de cette union.



En librairie