L’Éducation à la non-violence inscrite dans la loi : appliquons-la !

par MAN

Les différents groupes locaux du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) ont interpellé, depuis le 20 mai 2022, une partie des candidat.es aux élections législatives de leur circonscription.
L’interpellation porte sur l’inscription de l’éducation à la non-violence dans la loi. En effet, la violence est une thématique majeure dans la société française aujourd’hui. Souvent approchée sous l’angle de la "sécurité", c’est sous l’angle de la prévention et de la formation que le MAN a souhaité interpeller les candidat•es.

Prévenir les violences et réguler les conflits par la non-violence sont des objectifs prioritaires pour lui. C’est pourquoi celui-ci a été acteur et s’est réjouit de la loi pour la refondation de l’école de la République adoptée le 8 juillet 2013.
Son article 70 définit comme une des missions des Instituts Nationaux Supérieurs du Professorat et de l’Éducation (INSPE) la formation de l’ensemble des personnels de l’Éducation Nationale à la régulation non-violente des conflits.

Extrait de l’article L. 721-2 du Code de l’éducation
"Les instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation exercent les missions suivantes :
... Ils organisent... des formations à la prévention et à la résolution non violente des conflits."

Dans ce cadre, un dossier a été rédigé et une vidéo réalisée. Ces ressources ont été transmises aux candidat.es et sont également mises à disposition sur le site internet du MAN.

Le MAN attend des futur.es députés qu’i.els prennent les mesures nécessaires afin de mettre en application cette loi. Pour cela, il demande l’introduction officielle de la formation à la non-violence et à la paix à tous les niveaux du système éducatif français, dès l’école maternelle, avec un programme prévoyant une progression des outils et des méthodes pédagogiques.

Contact : Chargée de la campagne : Laure Defonte – laure.defonte@nonviolence.fr



En librairie