Communiqué du 4 décembre 2013

La Cour d’Appel de Colmar condamne 12 militants BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanction). MAN Centre-Alsace

(actualisé le ) par MAN Lyon

Le MAN Centre Alsace dénonce fermement la décision de la Cour d’appel de Colmar du 27 novembre 2013 condamnant les militants mulhousiens ayant distribué des tracts appelant, par choix éthique, au boycott de produits en provenance d’Israël, pays dont la politique d’implantation continue de colonies, étouffe le peuple palestinien sur ses propres terres. Le MAN qui s’est rendu sur place à plusieurs reprises peut en témoigner. Il apporte son soutien aux mouvements non-violents israéliens et palestiniens qui travaillent ensemble pour la paix dans la région.


Le boycott est un moyen d’action non-violente qui a eu cours à de nombreuses reprises dans l’histoire récente. Dans une Inde sous domination anglaise, Gandhi a organisé le boycott de plusieurs produits destinés à l’empire britannique. Aux Etats-Unis dans les années 50, pour protester contre les discriminations faites aux personnes de couleur, Rosa Parks à lancé le boycott des bus et initié ainsi le mouvement des droits civiques avec le pasteur Martin Luther King. Plus récemment, l’Afrique du Sud a fait l’objet d’un boycott d’ampleur internationale en raison du régime d’apartheid aujourd’hui aboli.

La décision du tribunal de Colmar ne peut être comprise que comme une entrave à la liberté d’expression. Le MAN demande donc la relaxe pure et simple et l’abandon des poursuites à l’encontre des militants mulhousiens condamnés ainsi qu’à l’encontre de tous les militants pour les droits humains qui participent à l’action BDS.

Pour le MAN Centre Alsace
Jean Yves CARLEN
Roland BRAUN

Le boycott de l'Afrique du Sud
Boycott de l’Afrique du Sud dans les années 1980...

Le boycott d'Israël
...boycott d’Israël dans les années 2010.
Voir le site http://www.bdsfrance.org/



En librairie