La guerre, pas en notre nom... Un appel des mouvements non-violents suite à la déclaration de guerre de la France

5 | (actualisé le ) par MAN Lyon

Quelques heures après les attentats de Paris du 13 novembre 2015, le Président français a déclaré que "la France est en guerre" et deux jours plus tard, l’aviation française intensifiait ses bombardements en Syrie. Parallèlement, le Parlement votait l’instauration sur le territoire français de l’état d’urgence pour une durée de trois mois.

Nous ne nous reconnaissons pas dans ce discours belliciste : une telle réponse n’apportera pas la paix, mais renforcera l’insécurité. Cette guerre ne se fait pas en notre nom !

Face à l’horreur des attentats, nous restons plus que jamais mobilisés pour combattre le terrorisme et ses causes. La société civile doit se mobiliser pour défendre et renforcer la démocratie, par la solidarité et la justice. Les mesures de sécurité doivent rester dans le cadre démocratique.

Ces déclarations sur la situation de guerre de la France ont pour effets de renforcer la peur, la paralysie et le sentiment d’impuissance de la société civile. Au contraire, des gestes quotidiens de solidarité et des démarches collectives renforcent la cohésion sociale et permettent aux citoyens de dépasser la peur.

Le terrorisme se développe notamment sur le terreau des régimes dictatoriaux, du fondamentalisme mais aussi de l’injustice sociale et d’une mauvaise répartition des richesses. C’est sur ces causes diverses et multiples que nous devons agir.

C’est en renforçant la démocratie que nous lutterons contre la violence, pas en nous installant dans un sentiment et des actes de guerre.

Premières signatures :
Communauté de l’Arche, non-violence et spiritualité
Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)
Mouvement International de la Réconciliation (MIR) - branche française
Attac-France
Gardarem lo Larzac, le journal du Larzac solidaire
Génération médiateurs
Réseau Espérance
Union pacifiste de France (UPF)
Church and Peace
MOC_(décroissanceS)
Gandhi International
MOC Nancy
Les Quakers en France
Journal S !lence

Rejoignez nous en signant le texte sur le site change.org



En librairie