La persévérance fait partie de la non-violence

par MAN Nancy

Nous reproduisons ci-dessous le rapport moral adopté lors de l’assemblée générale du 27 mars 2021. Bonne lecture !

Le MAN Nancy a été à l’image de notre démocratie fragilisée en 2020. Notre activité et nos projets ont eu une sorte de croche pied en mars 2020. A la fois un coup d’arrêt et une opportunité pour reconsidérer le monde, la pandémie est un tragique révélateur de tous les dysfonctionnements de la société dans laquelle nous vivons : destruction de la biodiversité, ravages du capitalisme, de la mondialisation néolibérale, du réchauffement climatique…
En 2020, le MAN a réagi avec les moyens qui sont les siens. Réunions publiques impossibles, Marché du monde solidaire terminé, formations annulées, forum national reporté, nous nous sommes accrochés comme des pingouins sur une banquise qui fond. La persévérance fait partie de la non-violence. Un seul mot d’ordre : la démocratie confinée ne doit pas être une démocratie confisquée ! Nous avons fait partie de ceux qui ont essayé lors du confinement du printemps dernier de faire entrevoir un monde plus solidaire, plus écologique et moins consumériste en essayant d’imaginer le « monde d’après », et en encourageant par exemple des manifestations aux fenêtres le 1er mai...
Dès la rentrée de septembre nous avons réussi à organiser la quinzaine de la non-violence dont le thème était « Exerçons notre pouvoir d’agir ». Nous avons réuni, le rêve ! « en présentiel » (nouveau mot), plus de 100 personnes à un film « Les grands voisins », 30 personnes à la Cantoche sur la question de la solidarité, 60 personnes à une conférence humoristique et agitée sur la transition écologique, une vingtaine pour une formation à la fresque du climat et une dizaine dans une formation sur la négociation…
Il est important aussi de nous souvenir que nous avons accueilli le 8 octobre la marche des solidarités avec les sans papiers – sous les parapluies- Nous nous sommes mobilisés contre les lois liberticides, « sécurité globale, fichage des militants », en novembre et décembre.
C’est forts de ces expériences positives que nous avons décidé de faire paraître un catalogue de formation pour 2020/2021 – certaines ont été reportées - coronavirus oblige.
Et surtout nous sommes en pleine organisation du forum national prévu en juillet 2021 dont le titre est « Face aux urgences écologiques, agir pour la justice sociale ».

Tout au long de cette année spéciale nous avons continué de travailler avec nos partenaires : l’IFMAN Nord Est, l’AFPS, les MJC de l’agglomération nancéienn et les Francas 54…
Le MAN participe aux États Généraux des Migrations, au GESCOD (Grand Est Solidarité Coopération et Développement).
Il est adhérent à la monnaie locale, le FLORAIN et bénéficie à ce titre du 1 % associatif.
Quand vous adhérez au FLORAIN, choisissez le MAN comme organisme bénéficiaire.

Surtout nous avons décidé de ne pas céder à l’inquiétude généralisée, à l’abattement et à la lassitude dans cette crise qui dépasse largement la seule question sanitaire en s’installant dans la durée. Elle nous met à la croisée des chemins et nous interroge sur le monde pour lequel nous souhaitons nous engager. Nous sommes 65 adhérents en 2020, nous n’avons jamais été aussi nombreux. 65 personnes qui veulent reconquérir un appétit pour la vie, retrouver leur pouvoir d’agir en réclamant contre virus, vents et marées, une société juste, durable, solidaire, et tolérante ! C’est notre chemin.



En librairie