Le 22 janvier 2021 sera une date historique !

1 | (actualisé le ) par MAN

Le Mouvement pour une alternative non-violente (MAN), depuis sa création en 1974, se bat pour l’abolition des armes nucléaires et le désarmement nucléaire de la France. Il ne peut donc que se réjouir de ce que le Honduras, à la suite de 49 autres États ait ratifié le TIAN ce 24 octobre 2020. L’Histoire retiendra que ce sont des « petits » États, souvent peu connus, qui, malgré les pressions exercées par les « grands » États dotés de cette arme de destruction massive, auront permis de déclarer bientôt illégale l’arme nucléaire.

Le MAN espère que ces États dotés sauront rapidement apposer leur signature au bas du TIAN et respecter ainsi, en ce qui concerne cinq d’entre eux dont la France, l’article VI du Traité de non prolifération (TNP) qu’ils ont ratifié depuis de longues années. Le MAN enjoint les pays de l’Union européenne, ainsi que la Grande-Bretagne, à rejoindre l’Autriche, l’Irlande et Malte qui ont déjà ratifié le TIAN.

Le MAN appelle aussi les femmes et hommes politiques français, par le biais des partis et mouvements politiques auxquels elles et ils appartiennent, à demander au Président de la République d’engager la signature puis la ratification du TIAN par notre pays. Il est en effet illusoire de croire que ces armes coûteuses puissent être efficaces face aux menaces que font peser le terrorisme, les cyberattaques et le changement climatique ; sans compter que leur éventuelle utilisation dans les conflits à venir serait catastrophique !

Le MAN invite également les diverses personnalités intellectuelles françaises à se joindre aux 46 d’entre eux qui, le 16 janvier 2012, avaient signé l’appel au désarmement nucléaire de la France.

Il interpelle également les responsables religieux de notre pays, et tout particulièrement les évêques, à relayer le message du Pape François. Dans l’encyclique Fratelli tutti signée le 3 octobre dernier, le Pape, qui fût le 20 septembre 2017 le premier chef d’État à ratifier le TIAN, a à nouveau fermement condamné ces armes immorales.

Le MAN encourage enfin chaque citoyenne et chaque citoyen de notre pays à signer la pétition* qui demande à Emmanuel MACRON de signer et ratifier le TIAN.

Patrick HUBERT, porte-parole



En librairie