Le Service National Universel (SNU) : un affront pour la jeunesse ! Communiqué du 4 février 2020

par MAN


Il faut annuler le SNU au plus vite. Il va être obligatoire dès 2024 pour les 800 000 jeunes atteignant l’âge de 16 ans. Pour faire un test grandeur nature, le gouvernement - via les préfets et les inspecteurs d’académie -, recrute actuellement dans les collèges un contingent de 30 000 jeunes volontaires qui feront un SNU au mois de juin prochain.

Le SNU fait partie des promesses d’Emmanuel Macron lors de sa campagne aux présidentielles. Non seulement le SNU nous apparaît vain dans ses objectifs affichés -mixité sociale, découverte du sens de l’engagement, etc.-, mais il va à l’encontre de ce qu’attend la jeunesse. Les quinze premiers jours du SNU se déroulent en effet dans un cadre militaire, où tout est conçu pour inculquer un esprit de soumission chez les jeunes.

C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir la pétition, que le MAN lance aujourd’hui, et à prendre connaissance de l’argumentaire détaillé lié à cette pétition qui demande que le SNU soit annulé au plus vite.

Par avance, nous vous remercions vivement de mentionner cette pétition dans les infos que vous diffusez.

Contacts presse :
François Vaillant
Marie Bohl



En librairie