Le Service National Universel : un affront pour la jeunesse !

par MAN


Pétition à signer sur Change.org

Monsieur le Président de la République,
Copie au premier ministre Édouard Philippe et au secrétaire d’État Gabriel Attal,

Je vous demande d’annuler au plus vite la mise en place du Service national universel (SNU) qui devrait être obligatoire dans un proche avenir pour les 800 000 filles et garçons après la classe de 3ème. Le SNU est conçu avec une première phase de 15 jours en internat sous un régime militaire, puis une seconde phase de 15 jours de mission d’intérêt général auprès d’une association, une collectivité, chez les pompiers, dans la police ou la gendarmerie.

Au moins quatre raisons m’incitent à vous demander l’annulation du SNU :

  1. Le SNU prétend développer une mixité sociale. Comment pourrait-il y parvenir en un mois alors que l’Éducation nationale, faute de volonté politique et de moyens, n’y parvient pas vraiment entre la maternelle et la classe de 3ème ?
  2. Le SNU sera obligatoire à partir de 2024. Les sanctions prévues à l’encontre de tout jeune qui refuserait de l’effectuer - interdiction de passer son bac, son permis de conduire et de s’inscrire dans l’Enseignement supérieur -, constitueraient une régression de sa citoyenneté et une atteinte à la démocratie.
  3. Le SNU prétend développer le sens de l’engagement. Or un engagement n’a de sens que s’il est volontaire. Par ailleurs, le cadre militaire de la première phase n’est certainement pas le plus approprié pour comprendre l’intérêt des lois et le sens des responsabilités - uniforme, lever à 6h30, salut au drapeau, chant de La Marseillaise, aux paroles si peu pacifiques et fraternelles.
  4. Le SNU obligatoire serait un gouffre financier. Il coûterait chaque année au moins 1,5 milliard d’euros, un « pognon de dingue » !

C’est pourquoi, je vous demande de consacrer le budget qui serait alloué au SNU à d’autres financements d’État, avec la volonté de :

  • permettre à l’Éducation nationale de mieux accomplir ses missions éducatives ;
  • attribuer des subventions conséquentes aux associations d’Éducation populaire qui savent réaliser un réel brassage social basé sur la participation volontaire ;
  • améliorer le Service civique actuel, en augmentant son allocation - comment vivre et payer un loyer en touchant entre 580 et 680 € par mois ? - et en offrant aux jeunes volontaires un véritable accompagnent professionnel.

Veuillez agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma haute considération.

>> Signer la pétition

>> Lire l’argumentaire de cette pétition



En librairie