Le bilan de l’action du groupe expo au collège Jean Jaurès - Albi

par MAN Tarn

Avant de présenter le bilan de nos interventions, il est utile de rappeler le contexte plus général de la place du collège J. Jaurès sur Albi Nord. En effet, ce collège accueille, entre autres, les élèves issus des classes CM2 du quartier de Cantepau, Albi, quartier socialement sensible générant des comportements inadaptés au Vivre ensemble et dont des enfants en sont récepteurs au sein des familles ou des réseaux locaux. Ainsi, le MAN Tarn agit en partenariat avec l’association HUDA (Humanité, Unité, Diversité Albigeoises) avec, par exemple, la conférence en novembre 2018, à la Maison pour tous de Cantepau, de JF Bernardini, leader du groupe de polyphonie corse I’Muvrini et très impliqué dans la fondation Umani (http://afcumani.org/ ) par l’animation de conférences sur la non-violence dans des collèges et lycées de France. La FCPE est aussi impliquée comme facilitateur de l’action de sensibilisation du MAN Tarn à travers ses élus au collège J. Jaurès.

Après les interventions sur 3 semaines successives de Janvier et Février 2019 auprès des 6 classes de 5ème (près de 150 élèves), avec la présence systématique d’un professeur ou conseiller d’éducation, au collège Jean Jaurès d’Albi par le groupe expo du MAN Tarn « la non-violence, une force pour agir », il a été procédé à un bilan avec les professeurs principaux des classes, la principale adjointe et la CPE.
Rappelons que l’objet de nos interventions a été d’échanger et faire réfléchir les élèves sur les émotions (particulièrement la colère), puis ce qui est violent ou pas violent, et enfin sur le harcèlement.
Voici le bilan de l’équipe pédagogique :
-  Il n’y a pas eu de réaction directe des élèves suite à nos interventions, mais le message d’une autre écoute et d’une autre posture est passé
-  Des élèves ont changé de point de vue sur des modes de violence (notamment sur les réseaux sociaux) à la fois pendant tel exercice et après
-  Les enseignants ont vu la capacité d’élèves à prendre la parole et l’évolution de leur réflexion au fil des séances
-  Une classe est revenue sur le problème du harcèlement compte-tenu d’un cas en interne
Quant au bilan des intervenants du groupe expo :
-  Un très bon accueil et une écoute des différentes fonctions du collège : professeurs principaux des classes, principale adjointe et CPE avec ses collègues
-  Une attention des élèves en général malgré quelques comportements difficiles non liés à la situation du moment
-  Une réelle participation de la plupart des élèves, avec une évolution positive au fil des séances
Un bilan ponctuel a été réalisé auprès des élèves en fin de la 3ème séance, donnant les éléments suivants :
-  44 % ont été très intéressés
-  47 % ont été intéressés
-  7 % peu intéressés
-  2 % n’ont pas été intéressés
Et après ?
-  Des besoins exprimés par la principale adjointe et des professeurs pour poursuivre cette action et aussi des propositions émises par le groupe expo :
o Formation à la médiation de professeurs pour intervenir en interne sur des conflits
o Formation à la médiation d’élèves pour gérer des conflits par les pairs
o Formation des délégués de classe en début d’année pour mieux cibler leur place et leur rôle dans la gestion d’ambiance de classe



En librairie