Marcher droit vers un monde nouveau Par Jean-Marie MULLER (*)

par MAN

Alors que le débat à L’ONU pour tenter de négocier un traité d’interdiction des armes nucléaires se poursuit laborieusement, deux citations doivent retenir notre attention...
Tout d’abord, le Rapport du sénateur Jean-Pierre Raffarin précise que le budget de la dissuasion nucléaire française devra atteindre dans les années à venir le montant annuel de 6 milliards d’Euros...
Le seuil de l’inacceptable était déjà atteint, mais désormais le seuil de l’intolérable est dépassé au-delà de toute mesure...

24 mai 2017 ... 2 pour cent du PIB : les moyens de la défense nationale. Rapport d’information de MM. Jean-Pierre RAFFARIN et Daniel REINER, fait au nom ...

“La projection des besoins, affirme le Rapport, fait apparaître la nécessité, à l’horizon 2025, d’un quasi-doublement, par rapport à 2013, du volume de crédits de paiement consacrés à la dissuasion, de façon à atteindre un niveau de 5,5 à 6 milliards d’euros, à valeur 2017 constante. Cette augmentation devrait être quasi-linéaire sur la prochaine décennie, en fonction d’un calendrier très contraint eu égard aux indispensables marges de sécurité. Tel est, en dernière analyse, le prix de notre souveraineté.”
Les politiques affirment leur volonté d’être en “marche” vers un monde nouveau, mais force des de reconnaître qu’ils marchent de travers...

Par ailleurs, un article (18.2) du projet de traité propose un droit de retrait qui réduit à rien l’engagement des Etats qui le signeront :
« Chaque Etat Partie aura, dans l’exercice de sa souveraineté nationale, le droit de se retirer de la Convention s’il estime que des événements extraordinaires relatifs au sujet de cette convention ont mis en péril les intérêts suprêmes de son pays. Il notifiera un tel retrait à toutes les autres Parties à la Convention et au Conseil de sécurité des Nations Unies trois mois à l’avance. Cette notification comprendra un relevé des événements extraordinaires qu’il considère comme ayant mis en péril ses intérêts suprêmes. »
Là encore, c’est marcher de travers...
Ces deux textes plaident impérativement et indiscutablement en faveur du désarmement nucléaire unilatéral de la France qui est la seule proposition qui permet de “marcher droit” vers un monde nouveau et d’avoir prise sur la réalité du désarmement mondial...

* Auteur de Libérer la France de l’arme nucléaire, 2014, Chronique sociale.
www.jean-marie-muller.fr



En librairie