"Non-violence", une sculpture de Karl Fredrik Reutersward Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon

(actualisé le ) par Benjamin

Non-violence est une sculpture en bronze réalisée par l’artiste suédois Karl Fredrik Reutersward dont une des répliques est exposée au siège des Nations Unies à New York. Comme un symbole de la non-violence et un rappel de la mission de paix des Nations Unies.

"Non-violence"

Le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation vient de rouvrir ses portes après plus d’un an de travaux de restauration. Ce musée installé dans le lieu historique où Klaus Barbie a torturé de très nombreux résistants, est un lieu de mémoire sur la Résistance et la Déportation pendant la Seconde guerre mondiale. La rénovation de l’exposition permanente souligne le rôle très important qu’a joué la ville de Lyon dans la résistante notamment avec la volonté de Jean Moulin d’en fédérer toutes les composantes. Les travaux ont permis aussi de moderniser la présentation des objets exposés en intégrant de nouvelles technologies afin rendre le musée plus attractif notamment pour les jeunes générations qui reste le public cible de ce lieu de mémoire. Même si le symbole du musée reste un homme en arme, le fait le plus symptomatique de cette rénovation est l’installation à l’entrée du musée de la sculpture « Non-violence » : un pistolet noué.

D’autres répliques de cette sculpture sont exposées dans le monde entier, dont une maintenant à Lyon devant de le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation.

Le film qui suit vous présente l’histoire de la sculpture, la démarche et le lien avec le CHRD.

CHRD

Lien du film.



En librairie