Penser avec Albert Camus

Le meurtre est la question
vendredi 3 janvier 2014
par  MAN
popularité : 10%

Dans cet ouvrage, Jean-Marie Muller étudie la pensée d’Albert Camus concernant la question du meurtre qui se trouve au cœur de son oeuvre et la structure.

Tout au long de sa vie, Albert Camus s’est révolté contre l’apparente fatalité du meurtre. Au nom de la dignité de l’homme. Il a plaidé qu’il n’y avait de fatalité que celle à laquelle les hommes consentaient. Par manque de courage. Le plus souvent par lâcheté.
L’auteur examine particulièrement ce qu’il appelle «  le rapport contrarié d’Albert Camus avec la non-violence  ». Dans L’homme révolté, Camus se réfère à la notion de «  non-violence absolue  » et il ne peut alors que la récuser. En réalité, Gandhi n’a jamais plaidé pour une «  non-violence absolue  ». Cependant, par certaines de ses intuitions - tout particulièrement le refus de tous les processus de légitimation du meurtre -, l’auteur de L’homme révolté rejoint en profondeur les affirmations essentielles de la philosophie de la non-violence.

Cet éclairage permet de mettre en perspective l’ensemble des réflexions de Camus sur la question du meurtre dont il disait qu’en définitive elle était la seule question philosophique.

Penser avec Albert Camus
Le meurtre est la question

Auteur : Muller Jean-Marie
Nombre de pages : 160 p.
Format : 15x22 cm
ISBN : 978-2-36717-038-1
Thèmatique : Psychologie

Prix unitaire TTC : 15,90 €
Edition : Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON

Disponible au MAN Lyon, 187 montée de Choulans, 69005 LYON ou dans votre librairie.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois