Après une lutte non-violente depuis février 2005

Victoire pour Bilin et pour la lutte non violente La cour supprême israélienne condamne l’emplacement du mur

par MAN Lyon

Suite à une résistance populaire non-violente par la lutte commune entre les activistes palestiniens, activistes israéliens et internationaux, la Cour Suprême a statué en faveur de la pétition déposée par le village de Bilin demandant de modifier le tracé actuel du Mur d’Apartheid.

La décision de la cour du 4 septembre 2007 ordonne à l’armée de planifier et de mettre en application un nouvel itinéraire pour le mur.

Elle a ordonné que le nouveau tracé permette à toutes les terres agricoles palestiniennes de se retrouver du côté palestinien. En outre, la cour a ordonné que l’Etat ne devrait pas prendre en compte le secteur réservé à l’étape B de la future expansion de la colonie israélienne en Palestine, Matityahu-Est.

Durant la séance, la cour a fait référence comme nous l’avions rarement entendue aux considérations militaires et sécuritaires.

La cour a déclaré qu’en ce qui concerne les préoccupations sécuritaires, le tracé actuel du Mur passait par un chemin topographiquement inférieur, indiquant de ce fait que le tracé original avait été prévu avec la principale préoccupation de l’expansion future de la colonie plutôt que des préoccupations sécuritaires.

La décision de la Cour Suprême survient après des années de lutte et de résistance incessante contre la confiscation illégale des terres de village. Elle est considérée comme une victoire pour l’initiative commune de résistance non-violente entre les participants palestiniens et israéliens.

Bien que la décision d’aujourd’hui soit considérée comme une victoire dans la lutte contre des conséquences lourdes de l’occupation israélienne et une victoire pour les villageois de Bilin, il est important de rappeler que le tracé du mur dévie toujours de la Ligne d’Armistice reconnue internationalement et viole toujours le droit international, les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et l’avis consultatif de la Cour Internationale de Justice.
Communiqué de ISM

Voir le site de la résistance non-violente du village de Bil’in.



En librairie