conférence-débat LA SOCIOCRATIE avec Christel Rougy vendredi 1er avril 2016

par MAN Ile de France

Dans le cadre des Vendredis du MAN-IDF
vous êtes invités à une soirée-débat sur le thème :

LA SOCIOCRATIE

Avec Christel Rougy*

le vendredi 1er avril 2016, de 19h à 21h 30
Maison des Associations, 60-62 rue St André des Arts - Paris 6ème
(métro/RER St Michel) Salle au fond du rez-de-chaussée

Nous avons tous connu, en famille, au travail ou dans des réunions associatives, des discussions lourdes, tendues où parfois certains décident de se taire totalement pendant que d’autres s’affrontent et prennent tout l’espace par la parole. Dans le monde d’aujourd’hui, où il est urgent de proposer des espaces d’apprentissage de construction collective harmonieuse, la sociocratie fait partie des outils, des modes de gouvernance, qui permettent de faire vivre ces espaces.
Le mode de décision sociocratique par consentement est un moyen de prendre une décision collective en évitant ces tensions ou plutôt en transformant ces tensions au service du collectif. En effet, la sociocratie interroge le rapport de pouvoir entre les personnes dans une organisation et son intention est de créer un espace où chaque personne concernée par une décision peut y prendre part de manière équivalente, c’est à dire avec la possibilité égale de faire des objections et des propositions.
C’est une méthode de gouvernance qui fait à la fois place à la dimension humaine des relations dans une organisation et qui permet de prendre des décisions pour avancer. La sociocratie donne des outils qui permettent d’en faire l’expérience collective, et qui construit le groupe petit à petit.
Elle crée l’espace d’apprentissage et d’équilibre entre deux besoins humains fondamentaux, être soi, avoir sa place, être écouté en tant qu’individu dans un groupe et de l’autre côté se sentir appartenir à un groupe sans y disparaitre, être absorbé. Elle crée un véritable espace d’intelligence collective.
La sociocratie a été inventée dans les années 1970 par Gérard Endenburg, entrepreneur et professeur à l’Université Erasmus à Rotterdam. La sociocratie est un néologisme qui veut dire "le pouvoir du groupe".

* Christel Rougy, à la fois ingénieure et comédienne, travaille sur ce qui relie ces deux mondes qui peuvent paraître opposés : l’expérience collective. À travers la communication non violente, la sociocratie, la médiation, l’intelligence collective et d’autres pratiques encore, elle est devenue "facilitatrice de coopération", notamment auprès d’organisations de travail ou associatives.

La soirée se terminera autour d’un verre
Libre participation aux frais

Parlez de cette soirée autour de vous et venez nombreux.

Renseignements : 01 48 73 09 02
Réservations : man.idf@nonviolence.fr



En librairie