Mouvement pour une Alternative Non-violente - commentaires 17 janv - Débat "Pour aboutir au changement global de système, jusqu'à quel degré de violence ou de non violence faut-il aller ?" 2019-01-20T09:27:49Z https://nonviolence.fr/17-janv-Debat-Pour-aboutir-au-changement-global-de-systeme-jusqu-a-quel-degre#comment1206 2019-01-20T09:27:49Z <p>bonjour, cette réunion a t-elle eu lieu à St Etienne ou à Montpellier ? <br class="autobr" /> avez vous une synthèse de ce qui s'est dit ? <br class="manualbr" />merci de votre réponse<br class="autobr" /> Cordialement,</p> La France doit réviser sa politique de ventes d'armes à l'étranger 2018-11-03T20:58:21Z https://nonviolence.fr/La-France-doit-reviser-sa-politique-de-ventes-d-armes-a-l-etranger#comment1205 2018-11-03T20:58:21Z <p>En Irlande, certains aussi posent la question :<br class="autobr" /> <a href="https://bdsf34.wordpress.com/2018/10/30/un-ministre-detat-et-50-legislateurs-irlandais-appellent-a-un-embargo-des-armes-avec-israel/" class="spip_out" rel='nofollow external'>Un ministre d'état et 50 législateurs irlandais appellent à un embargo des armes avec Israël</a></p> Le MAN Lyon recrute 2018-10-09T04:56:25Z https://nonviolence.fr/Le-MAN-Lyon-recrute#comment1204 2018-10-09T04:56:25Z <p>Bonjour,</p> <p>ce jour, je découvre l'annonce relative à 2 postes à mi-temps. Ils sont toujours publiés sur le site internet du MAN ; en revanche, la date de réponse est dépassée...<br class="autobr" /> Pouvez-vous me dire s'il est encore possible de candidater ou bien si la procédure est close et les 2 chargé.e.s de mission identifié.e.s, svp ?<br class="autobr" /> Merci de votre réponse.</p> <p> Cordialement,</p> <p>E. HYVERNAT</p> Cycle de formations 2018 2018-02-21T15:38:14Z https://nonviolence.fr/Cycle-de-formations-2018#comment1203 2018-02-21T15:38:14Z <p>Demande Inscription pour Régulations des conflits. Merci !</p> Le chemin vers l'abolition totale des armes nucléaires sera encore long... 2017-07-13T16:59:15Z https://nonviolence.fr/Le-chemin-vers-l-abolition-totale-des-armes-nucleaires-sera-encore-long#comment1202 2017-07-13T16:59:15Z <p>Au lieu d'enrichir l'uranium, enrichissez les esprits, les intelligences de la Terre ! L'humanité doit sortir des folies<br class="autobr" /> de l'enfance !</p> Le chemin vers l'abolition totale des armes nucléaires sera encore long... 2017-07-13T16:56:28Z https://nonviolence.fr/Le-chemin-vers-l-abolition-totale-des-armes-nucleaires-sera-encore-long#comment1201 2017-07-13T16:56:28Z <p>Bravo à tous ceux qui ont contribué d'une façon ou d'une autre<br class="autobr" /> à secouer les consciences des décideurs nucléaires ! Bravo pour continuer et ne pas se décourager !<br class="autobr" /> amitiés pacifistes,<br class="autobr" /> Souzou</p> Les vendredis du MAN IDF rencontre-débat 2017-07-13T16:50:35Z https://nonviolence.fr/Les-vendredis-du-MAN-IDF-rencontre-debat#comment1200 2017-07-13T16:50:35Z <p>Bonjour !</p> <p>Je viens de lire votre article, excellent et très stimulant pour<br class="autobr" /> moi qui cherche à progresser dans la non-violence active.<br class="autobr" /> Je suis membre de l'UPF et viens - enfin - de trouver votre site, bien fourni et riche d'informations. J'habite à Montreuil et si vous prévoyez encore un vendredi ou autre en région IDF, prochainement, je serais ravie de pouvoir y participer.</p> <p>A bientôt peut-être,<br class="autobr" /> amitiés pacifistes,</p> <p>Souzou</p> Forum d'été 2018 en Normandie : réserve tes dates ! 2017-07-13T16:42:32Z https://nonviolence.fr/Forum-d-ete-2018-en-Normandie-reserve-tes-dates#comment1199 2017-07-13T16:42:32Z <p>Bonjour !</p> <p>Vous ayant découverts - je voudrais avoir quelques infos supplémentaires sur ces cinq jours de formation - échanges<br class="autobr" /> en Normandie, dès que vous pourrez. J'habite à Montreuil et<br class="autobr" /> suis membre de l'UPF. <br class="autobr" /> A bientôt,<br class="autobr" /> amitiés non-violentes,<br class="autobr" /> Souzou</p> 25 -26/02/17 Formation aux réseaux sociaux 2017-02-10T13:06:27Z https://nonviolence.fr/25-26-02-17-Formation-aux-reseaux-sociaux#comment1198 2017-02-10T13:06:27Z <p>Bonjour le MAN,</p> <p>Une suggestion : il me semble aussi qu'il serait intéressant de se servir de réseaux comme Diaspora (par exemple Framasphère ). C'est tout plein de militants, y'a pas de pub... <br class="autobr" /> Un exemple (pas totalement au hasard) <strong><a href="https://framasphere.org/people/f78aaa403a9c013250aa2a0000053625" class="spip_out" rel='nofollow external'>ICI</a></strong>.</p> <p>Au plaisir de vous lire !</p> 40 ans : synthèse des luttes du MAN de 1974 à 2004 2016-12-12T13:17:51Z https://nonviolence.fr/40-ans-synthese-des-luttes-du-MAN-de-1974-a-2004#comment1197 2016-12-12T13:17:51Z <p>bonjour <br class="autobr" /> pour les luttes larzac, objection, jusqu'en 1975, au moins vous n'avez pas associé le SCAN de Roanne avec le jounal combat non violent, dommage pour l'oubli...</p> L'autre, l'étranger, réels ou supposés 2016-11-14T17:29:28Z https://nonviolence.fr/L-autre-l-etranger-reels-ou-supposes#comment1196 2016-11-14T17:29:28Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> si le MAN a proposé ce week-end, c'est bien parce qu'il nous est apparu nécessaire de nous questionner nous-mêmes dans notre rapport à "l'autre", honnêtement, sans nier les problèmes et sans exercer de stigmatisation envers l'une ou l'autre population.<br class="autobr" /> La laïcité n'a pas pour projet d'exclure mais de permettre l'expression d'opinions (religieuses ou pas), dans le respect de certaines règles dont la plus importante est certainement de ne pas inciter à la haine de l'autre.<br class="autobr" /> J'espère avoir l'occasion d'en discuter avec vous lors de ce week-end qui s'efforcera de travailler sur des faits et des représentations.<br class="autobr" /> Sabine Gautier</p> L'autre, l'étranger, réels ou supposés 2016-11-09T10:18:26Z https://nonviolence.fr/L-autre-l-etranger-reels-ou-supposes#comment1195 2016-11-09T10:18:26Z <p>l'étranger c'est qui ? beaucoup d'entre nous sont issus de l'immigration et subissent ces interrogations comme une violence, surtout venant de la part de personnes se réclamant de la non violence....on est toujours l'étranger de quelqu'un....si la laïcité c'est la négation des religions, alors nous allons nous refermer sur nous mêmes. Ce qui fait peur c'est celui qui n'est pas comme nous, mais sommes nous un exemple pour l'autre, qu'avons nous à lui apporter et qu'a t'il à nous apporter ? l'arrogance du coq français n'est pas un exemple pour le reste du monde...des difficultés réelles existent, je ne les nie pas, mais la religion musulmane n'est pas un nid à terroristes, la folie de certains ne peut pas condamner des milliers de personnes, les politiciens ont une grande part de responsabilités au niveau national et international....Je reviens d'Algérie, où a été fêté le début du combat des algériens pour leur indépendance, aucune haine....de leur part, ils ont subi la colonisation qui faisait d'eux des sous hommes sans égalité ni justice, ils ont subi également 10 années de terrorisme sanguinaire, et pourtant ils sont debout....pas de stigmatisation, accueillons les réfugiés qui fuient nos bombes, dans la solidarité et la fraternité....</p> prochains cafés de la non violence 2016-10-03T19:49:56Z https://nonviolence.fr/prochains-cafes-de-la-non-violence#comment1194 2016-10-03T19:49:56Z <p>Pour demain (!), à lire :<br class="autobr" /> <strong>le n°5 de Réfractions (printemps 2000) : "Violence, contre-violence, non-violence".</strong></p> <p>Citation (de François Sébastianoff, qui adhéra, il me semble, au MAN il y a quelques années) - note9 de la page 50- : A la différence des militants qui ont fait "<i>Anarchisme et non-violence</i>" (cahier d'études trimestriels, la Ruche ouvrière, 1965-1974), et se déclaraient "non violents parce que anarchistes", je me dirais plutôt anarchiste parce que non-violent.</p> <p>Voir aussi le site :<br class="autobr" /> <a href="http://anarchismenonviolence2.org/spip.php?rubrique18" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://anarchismenonviolence2.org/spip.php?rubrique18</a></p> <p>Bon café de la non-violence !</p> Les soirées de la non-violence 2016-05-15T12:20:23Z https://nonviolence.fr/Les-soirees-de-la-non-violence#comment1153 2016-05-15T12:20:23Z <p>Bonjour Sabine,</p> <p>Merci pour cette proposition, <br class="autobr" /> est ce que tu as la possibilité de nous donner le nom du mini reportage trop anonyme que tu as diffusé ce soir là ?</p> <p>au plaisir de se revoir,<br class="autobr" /> Stephane</p> La légion d'honneur à un artisan du dialogue inter-religieux et de la paix 2016-04-06T15:52:26Z https://nonviolence.fr/La-legion-d-honneur-a-un-artisan-du-dialogue-inter-religieux-et-de-la-paix#comment1152 2016-04-06T15:52:26Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> Je suis outré par la finale de ce communiqué de presse qui, après avoir mentionné que Azzedine GACI a été promu chevalier de la légion d'honneur, précise juste après : " Le MAN est heureux que son engagement soit officiellement reconnu."<br class="autobr" /> La Légion d'honneur a été créée par l'un des plus grands despotes et sanguinaires que notre pays ait connu : Napoléon Bonaparte. Chacun a le droit de refuser cette décoration militaire et aussi de la renvoyer comme toute autre décoration, comme l'ont fait de nombreux militants de la non-violence au moment du Larzac. À la liste des bénéficiaires de la Légion d'honneur, je préfère celle de ceux qui marqué leur honneur en la refusant : Daumier, Pierre et Marie Curie, Albert Camus, Georges Brassens,Philippe Seguin, Marie-Christine Blandin, etc.<br class="autobr" /> Bien amicalement - François Vaillant</p> Projet de loi : encore une bataille gagnée 2016-01-26T17:32:40Z https://nonviolence.fr/Projet-de-loi-encore-une-bataille-gagnee#comment1150 2016-01-26T17:32:40Z <p>Félicitations au MAN pour sa ténacité contre la publicité destinée aux enfants lors des émissions jeunesse à la télévision. Je me souviens des actions non-violentes qui, en 2008-09, dans les rues, lors d'Heures de silence, avaient été de vrais succès pour sensibiliser l'opinion publique. Je suis heureux d'apprendre qu'une loi a été votée récemment dans ce sens à l'Assemblée nationale. Elle doit revenir au Sénat pour être définitivement adoptée, continuons la mobilisation. Il en va de la protection de la jeunesse contre l'obésité, l'hyper consommation et des frustrations sans nombre. La force de la non-violence est de savoir ne rien lâcher. Amitié.</p> La guerre, pas en notre nom...Réponse à Jean-Marc 2015-12-21T22:46:47Z https://nonviolence.fr/La-guerre-pas-en-notre-nom#comment1149 2015-12-21T22:46:47Z <p>Merci d'avoir bien voulu poursuivre ce débat.</p> <p>Certes notre mouvement est ouvert aux avis contradictoires et ne pratique pas l'exclusion, ce serait un comble ! N'empêche qu'à se sentir un peu seul à émettre des positions qui peuvent apparaître comme allant "à contre courant" ou transgressant les règles du "non-violemment correct", on aurait vite fait de se sentir marginal voire même en dehors... comme si on s'excluait soi-même ! Et il n'est pas toujours très confortable de miser trop longtemps sur un vague sentiment d'avoir dit tout haut ce que d'autres doivent bien penser aussi... mais tout bas ! Au bout d'un moment on éprouve le besoin d'en avoir la certitude. Or sur ce point votre réponse ne m'a pas complètement rassuré... Puissent d'autres voix se faire entendre dans ce forum et venir briser ce sentiment de solitude !...</p> <p>Je comprends bien votre argument expliquant que dans une démarche collective d'approbation d'un texte aux côtés d'autres organisations signataires, il faille faire des compromis, l'essentiel étant de veiller à ce que ce qui est écrit ne vienne pas en contradiction avec nos grandes orientations, quitte à accepter que ce soit quelque peu incomplet. Je suis d'accord, il faut parfois savoir faire preuve de souplesse pour faire cause commune. Mais alors pourquoi dans l'annonce de cette pétition qui figure en page d'accueil du site du MAN, celui-ci enfonce-t'il le clou et montre bien qu'il se reconnait pleinement dans ce texte sans aucune hésitation et sans nuance ?! N'aurait-il pas pu au moins dans ce préambule préciser davantage sa position par rapport à un texte trop imprécis à son goût ? Non il ne le fait pas et du coup, j'insiste et je le déplore, je ne suis pas certain que le mouvement soit disposé à reconnaître, dans la situation extrême que nous connaissons aujourd'hui, les limites de la NV ou au minimum, qu'il n'a pas de réponse toute faite à apporter en admettant alors dans la foulée que pour l'heure le recours à la force armée est incontournable. Pardonnez-moi si je me montre aussi pointilleux sur cette question. Il y va selon moi de la crédibilité du mouvement et de la NV. Je pense en effet qu'à défaut d'admettre humblement cette limite, le MAN prête le flan à la critique et donne le sentiment qu'il se dérobe tout en s'accommodant secrètement du recours à la violence (qu'il confie à d'autres...) tout en faisant montre de ses principes vertueux. Une telle attitude, même si elle n'est pas délibérée et ne correspond sans doute pas à la réalité dans les intentions, je veux bien le croire, ne peut que s'apparenter à de la lâcheté aux yeux de l'opinion. Or, comme disait Gandhi, s'il fallait choisir entre la lâcheté et la violence... Vous connaissez la suite.</p> <p>Je ne vais pas reprendre ici les arguments que vous développez encore une fois dans votre réponse et qui préconisent fondamentalement de s'attaquer aux causes de la barbarie à laquelle nous assistons, arguments auxquels je souscris pleinement bien sûr comme je l'ai déjà dit. C'est un travail qui nous mobilise tous les jours depuis les débuts du MAN aux côtés d'autres mouvements poursuivant le même idéal et qui nous mobilisera encore pour longtemps ! Comme vous le rappelez en citant ANV n° 176 "les réponses non-violentes concrètes ne sont pas toutes dans les livres, elles sont à inventer en fonction de contextes nouveaux". Oui, 3 fois oui, mais seulement, avons-nous vraiment le temps et le "loisir" de "compléter cette réflexion et tenter d'assortir nos protestations de propositions constructives" AVANT la prochaine offensive de Daech ? Evidemment non. Et d'autre part je ne vois pas pourquoi le fait d'accepter, contraints et forcés, en pareille circonstance, l'option militaire et policière signifierait que nous renions et abandonnons tout ce travail de fond et de longue haleine. Bien au contraire.</p> <p>Quant à la totale efficacité de cette option je veux bien qu'on en doute, mais si elle peut avoir pour effet d'affaiblir sensiblement l'EI, comme cela semble être le cas, et l'empêcher de progresser, et mieux, de se doter très rapidement d'armes de destruction massive, chimiques, bactériologiques voire radioactives, il n'y a pas à hésiter. C'est même un devoir.</p> <p>Loin de moi la prétention de vouloir donner des leçons. J'essaie simplement de faire preuve de bon sens et de clairvoyance.</p> <p>Une chose est sûre, dans cette épreuve, le point de vue avisé du Général de Bollardière nous manque terriblement !</p> <p>Fratenellement<br class="autobr" /> Jean-Marc</p> La guerre, pas en notre nom...Réponse à Jean-Marc 2015-12-20T21:42:51Z https://nonviolence.fr/La-guerre-pas-en-notre-nom#comment1148 2015-12-20T21:42:51Z <p>D'abord, rappelons que notre mouvement n'est pas un parti où l'on exclut ceux qui ne sont pas dans la ligne officielle, mais un espace de débat, où les désaccords nous invitent à creuser, approfondir, nuancer et enrichir notre discours. Donc merci aux contributeurs, merci à Jean-Marc !</p> <p>Nous sommes plusieurs, dans l'équipe d'animation de notre groupe à trouver incomplet le texte « La guerre, pas en notre nom ». Précisons qu'un texte cosigné entre plusieurs mouvements est toujours un compromis… L'essentiel c'est qu'il n'énonce pas de contradiction avec nos grandes orientations. À nous de compléter cette réflexion, à tenter d'assortir nos protestations de propositions constructives. Mais là, comme le suggère le titre de la revue ANV n°176, les réponses non-violentes concrètes ne sont pas toutes dans les livres, elles sont à inventer ensemble en fonction de contextes nouveaux !</p> <p>La non-violence nous invite à prendre du recul : « La culture qui domine nos sociétés est structurée par l'idéologie de la violence nécessaire, légitime et honorable. Désarmer le terrorisme, c'est d'abord désarmer cette idéologie », estime Jean-Marie Muller. Refuser la violence ne signifie pas nier le conflit, ou ne rien faire, mais proposer d'autres voies pour y répondre. « Pour vaincre le terrorisme, ce n'est pas la guerre qu'il faut faire mais la justice qu'il faut construire », insiste-t-il. Dans son dossier, la revue Alternatives non-violentes rappelle que « l'histoire récente n'enregistre aucun cas dans lequel une lutte armée aurait su transformer un régime », et pointe au contraire l'efficacité de la lutte non-violente, « qui est deux fois plus susceptible de mener ses auteurs à leur but que l'action armée ». Mais, nous écrit Alain Cantais, sympathisant du MAN Normandie, combien sommes-nous à proposer d'autres formes de relations internationales, d'autres formes d'intégration et d'éducation ? Combien sommes-nous à ne pas nous laisser intoxiquer par les médias au service de la guerre et des marchands de canons ? Trop peu encore...</p> <p>« Arrêtons l'angélisme face aux monstres ! » disent d'autres commentateurs. Priver Daech d'armes, de ses ressources en pétrole, en équipement et argent est sans doute une piste incontournable… Daech est très riche et ses combattants dispersés en des ramifications complexes dans plusieurs pays ! Des bombes ne vont pas suffire…, des militaires expliquent que la solution se trouverait par un combat au sol et d'autres estiment au contraire que des interventions au sol ne régleraient rien, s'éterniseraient, car elles opposeraient les troupes à des combattants de terrain utilisant les techniques du maquis et des formes non-conventionnelles de combat. Par ailleurs, les bombardements sur des positions de Daech ont pour conséquence que ses combattants se dispersent actuellement dans des villes et villages de Syrie encore épargnés par Daech, transformant des maisons en boucliers humains, y semant la peur parmi les habitants, lesquels sont enclins à devenir de futurs réfugiés au Liban et ailleurs. Est-ce cela que nous souhaitons ?</p> <p>Police<br class="autobr" /> La non-violence incite aussi à empêcher de nuire. Mais cela devrait être la fonction d'une police internationale si l'on veut éviter la spirale belliqueuse et mimétique : « Ces m…, nous les aurons jusqu'au dernier ! ». (m… signifiant monstres ou mécréants, question de camp !). Une police internationale, en lien avec une Justice internationale, doit être au centre de notre réflexion pour éviter toute guerre.<br class="autobr" /> Par ailleurs, quand notre police met fin à une tuerie, nous pouvons nous dire soulagés et la féliciter. Mais si la police n'a pas réussi à empêcher de nuire sans tuer, nous ne pouvons pas nous réjouir de la mort des assassins. Sinon, nous contribuons au cercle infernal de la violence.</p> <p>Contre Daech<br class="autobr" /> Certains d'entre nous pensent qu'il existe peut-être une solution militaire rapide contre Daech, d'autres estiment au contraire que Daech cessera de nuire là-bas et ici quand d'autres moyens non guerriers verront le jour. Qu'a fait la France toutes ces dernières années pour développer l'Intervention Civile de Paix ? Comme le rappelle une porte-parole du MAN, Yvette Bailly, dans son article (La Croix, 18 décembre 2015), il faut dès maintenant intensifier le démantèlement de tous les trafics, notamment des armes, qui alimentent des marchés mafieux. La non-violence n'exclut pas la fonction de police et la sanction lorsqu'il y a transgression de la loi. Il est urgent dans notre pays de faire régner le droit dans les prisons, d'y développer la formation des surveillants, de juguler l'endoctrinement, d'éviter la surpopulation carcérale, de développer des alternatives axées sur la responsabilisation, le soin et la réinsertion dans la vie active. L'article d'Yvette Bailly insiste aussi sur les questions d'éducation, d'aide aux parents, de formation à la régulation des conflits et des émotions. Elle rappelle que la multiplication de gestes quotidiens de solidarité, les démarches collectives et le renforcement de la vie démocratique permettent de dépasser ses peurs et de rendre utiles ses colères.</p> <p>Nous pensons comme Yvette que de tels actes barbares peuvent se reproduire car aucun dispositif sécuritaire n'empêchera ici ou là un groupe déterminé à les commettre. Travailler sur les causes est donc une nécessité absolue.</p> <p>Continuons le débat ! Bien cordialement<br class="autobr" /> L'équipe d'animation du MAN Normandie</p> La guerre, pas en notre nom... 2015-12-06T09:30:12Z https://nonviolence.fr/La-guerre-pas-en-notre-nom#comment1147 2015-12-06T09:30:12Z <p>Je voudrais compléter mon commentaire précédent dans lequel je souhaite que l'EI soit mis au plus vite hors d'état de nuire, pour dire que cela me semble d'autant plus urgent qu'il n'est pas à écarter que ce véritable gouvernement en puissance déjà bien organisé et structuré ne se dote au plus vite d'un armement nucléaire à minima dans un premier temps avant de faire "mieux"... Je pense par exemple aux munitions à uranium appauvri ou autre bombinettes de "fabrication artisanale". On parlait il n'y a pas si longtemps de façon ponctuelle de la disparition de quelques kilos d'uranium par-ci, par-là, sur des sites de stockage plus ou moins bien surveillés notamment après le démantèlement de l'empire soviétique et on craignait bien que cela n'approvisionne quelque groupe terroriste. Qu'en est-il aujourd'hui ? Bien malin qui pourrait le savoir avec certitude... En tout cas, selon moi, nul doute que Daech l'envisage sérieusement ! Je rêve ?</p> La guerre, pas en notre nom... 2015-12-05T06:47:24Z https://nonviolence.fr/La-guerre-pas-en-notre-nom#comment1146 2015-12-05T06:47:24Z <p>RECONNAÎTRE LES LIMITES DE LA NON-VIOLENCE ET OSER LE DIRE...</p> <p>Bonjour,</p> <p>Bien qu'adhérent au MAN depuis sa fondation, signer cette pétition me rend perplexe.</p> <p>J'entends bien tout ce qui se dit sur le site du mouvement à propos de cette déclaration de guerre prononcée par notre gouvernement, tous les communiqués et commentaires ainsi que le texte de cette pétition. Ce sont là dans toute leur splendeur les principes de base de la non-violence qui sont parfaitement crédibles, oui mais, j'ai envie de dire, A TITRE PREVENTIF. C'est à dire à mettre en oeuvre EN AMONT pour éviter que les situations d'injustice sociale, d'inégalité génératrices de révolte, de violence et par extension de terrorisme ne s'installent. Aujourd'hui, alors que précisément faute d'avoir observé ces principes, nous sommes agressés, et même si quelque part nous nous sentons responsables de cette situation, nous devons bien NOUS DEFENDRE DANS L'URGENCE. Il ne s'agit même pas de vengeance mais simplement de LEGITIME DEFENSE face à des agresseurs sourds et aveugles qui ont perdu la raison et avec lesquels le dialogue est impossible. Il faudrait être fou pour envisager par exemple une intervention civile de paix sur le terrain dans un tel contexte ! La ligne de front est partout, là-bas en Syrie, en Irak et ici dans nos rues. Si les terroristes avaient pu être abattus avant qu'ils ne commencent à tirer et à faire des victimes, nous nous en serions plaint ? J'espère bien que non ! Là-bas, ce sont leurs commanditaires, formateurs et entraîneurs, c'est Daech, qui avance, qui s'étend, qui massacre ceux qui refusent de lui faire allégeance, bref, qui lui aussi attaque à des milliers de kilomètres de chez nous. Et il ne faudrait pas le stopper, le mettre hors d'état de nuire ? Et pour ce faire nous laisse-t'il d'autre choix que de l'anéantir, ici et là-bas ? Il me semble bien avoir compris que non... A partir de là je vous avoue que ça me rassure de voir les frappes aériennes affaiblir sensiblement l'EI en détruisant son armement, ses infrastructures, ses camps d'entraînement, ses centres de formation, ses champs, réserves et transports de pétrole, etc... Oui, ce serait plutôt de nature à apaiser ma peur. D'aucuns disent que ce ne sera pas suffisant et qu'il faudra mettre des troupes au sol. Peut-être, et ce sera alors à l'image des forces de police qui ont fait face aux terroristes chez nous et dont nous avons apprécié le "travail" non ?... Ainsi, vous l'aurez compris, selon moi, cette situation très précise exige qu' ENTRE LA NON-VIOLENCE INOPERANTE ET LA VIOLENCE NOUS CHOISISSIONS LA VIOLENCE.</p> <p>Quant à l'état d'urgence... Je pense qu'effectivement il faut être vigilant et veiller aux dérapages, aux dérives et à ce que cela ne se prolonge pas sans raison. Pour cela des gardes fous sont nécessaires ET IL Y EN A, que ce soit dans la société civile mais aussi au niveau gouvernemental. Reconnaissons quand même que cette mesure en simplifiant certaines procédures donne des résultats en permettant de déjouer quelques complots, on l'a vu, et ce ne fut pas pour nous déplaire là encore ! Il est bon que le gouvernement se sente sous haute surveillance lui aussi en la matière. Mais n'en fait-on pas un peu trop ? J'ai du mal à admettre que nos dirigeants actuels puissent être soupçonnés d'être moins vertueux ou moins épris de démocratie que nous. Pour la plupart, je ne pense pas faire preuve de naïveté en postulant que ce sont précisément ces valeurs qui sont à l'origine de leur engagement. Alors dans cette situation si difficile à gérer et au moment où les citoyens vont devoir faire des choix ces jours-ci, j'aimerais parfois qu'on fasse preuve d'un peu plus d'objectivité et de prudence... et qu'on arrête aussi de se faire plaisir en prenant un peu trop systématiquement le contre-pied de la pensée dominante.</p> <p>J'ai bien conscience que mes propos vont en choquer plus d'un au sein du mouvement. Peut-être que ma conception du réalisme y est maintenant très marginale. Il aura fallu cette "situation de guerre" de forme bien particulière et inédite dans notre pays pour que les limites de la non-violence selon moi, apparaissent au grand jour et que je souhaite que nous sachions les reconnaître. Ce n'est pas la première fois que je m'exprime sur le sujet. Je l'avais déjà fait au moment de l'attaque de Charlie hebdo et également suite au communiqué du MAN lors des premiers massacres de l'EI sur les Chrétiens et Yésidis. Je craignais que le communiqué selon moi trop peu précis ni objectif sur les moyens à mettre en oeuvre pour arrêter cette tragédie ne discrédite le mouvement. Je n'ai jamais eu de retour... Si je vous livre aujourd'hui mon point de vue c'est parceque je crains une fois de plus, peut-être à tort, que le texte de cette pétition ne soit pas très convainquant.</p> <p>Je ne suis pas un intellectuel et je me dis quelquefois que c'est peut-être mieux comme ça. Mais peut-être n'ai-je plus ma place au sein du mouvement ?</p> <p>Je ne signerai donc pas cette pétition.</p> <p>Bien fraternellement<br class="autobr" /> Jean-Marc</p> La guerre, pas en notre nom... 2015-11-30T20:50:41Z https://nonviolence.fr/La-guerre-pas-en-notre-nom#comment1145 2015-11-30T20:50:41Z <p>Bravo. Que cet appel circule et soit largement signé.</p> La France est-elle en guerre ? 2015-11-24T15:34:15Z https://nonviolence.fr/La-France-est-elle-en-guerre#comment1144 2015-11-24T15:34:15Z <p>D'accord dans l'ensemble.<br class="autobr" /> Toutefois très perplexe sur les possibilités de négociations avec les terroristes. D'ailleurs négocier sur quoi ; que demandent-ils ?<br class="autobr" /> Et puis nous devons pousser la réflexion sur ce que peut-être, concrètement, la défense des sociétés démocratiques.<br class="autobr" /> Un débat sur ces questions me semble nécessaire au sein du MAN.</p> Que notre douleur soit un cri contre toute violence 2015-11-24T15:27:35Z https://nonviolence.fr/Que-notre-douleur-soit-un-cri-contre-toute-violence#comment1143 2015-11-24T15:27:35Z <p>Très largement d'accord avec Guillaume Gamblin.<br class="autobr" /> Un débat sur la question de la guerre me semble nécessaire, très vite, au sein du MAN.</p> Face à tant de barbarie, que faire demain ? 2015-11-24T15:23:57Z https://nonviolence.fr/Face-a-tant-de-barbarie-que-faire-demain#comment1142 2015-11-24T15:23:57Z <p>Comme Christian David, j'adhère à ce communiqué, mais j'ajouterais une question :<br class="autobr" /> Faut-il approuver les frappes en Syrie et croire qu'elles sont un moyen juste et efficace contre le terrorisme ?</p> Face à tant de barbarie, que faire demain ? 2015-11-17T19:55:07Z https://nonviolence.fr/Face-a-tant-de-barbarie-que-faire-demain#comment1141 2015-11-17T19:55:07Z <p>Merci de ce message, le premier enfin qui appelle à résister à des tentations compréhensibles de violence vis à vis des auteurs de ces attentats, et de ceux qui les incitent, mais ces tentations ne nous ramèneront pas la sécurité, que nous avons perdue pour des tas de raisons. <br class="autobr" /> Je partage également les questions listées dans ce communiqué, et j' en ajouterais quelques-unes :</p> <p><img src='https://nonviolence.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Est-ce l'intérêt de l'humanité que nous participions au "choc des civilisations" ? Est-ce notre intérêt de poursuivre ces frappes, que nous avions entamées d'ailleurs avant que des attentats de DAECH n'aient été commis sur le sol Français ?</p> <p><img src='https://nonviolence.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Est-ce notre intérêt, dans les pays riches, de poursuivre notre politique de croissance, dans un monde aux ressources finies, peuplé de plus de 7 milliards d'êtres humains ? Notre "civilisation" n'aurait-elle pas intérêt à remettre en cause ses fondements séculaires de développement industriel, de consommation, de production ?</p> <p><img src='https://nonviolence.fr/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ne serait-il pas temps de poser des actes de réparation de nos crimes coloniaux, et de trouver des actions au moins symboliques dans un premier temps, comme cela a été fait au Larzac où une partie des terres a été offerte aux Kanaks, après des accords clôturant les violences entre la Nouvelle-Calédonie et la France dans les années 1980 ?</p> <p>Excusez-moi d'avoir été long, mais sans doute pas exhaustif...</p> Gerbéviller : Quand le théâtre trouve des solutions 2015-08-24T20:57:52Z https://nonviolence.fr/Gerbeviller-Quand-le-theatre-trouve-des-solutions#comment1139 2015-08-24T20:57:52Z <p>je fais également du théâtre et je peux vous dire que c'est important pour moi je comprend donc le titre de cet article.</p> <div style="DISPLAY: none"> Ne rater pas le dernier <a href="http://www.reseaux-et-telecoms-expo.fr/code-promo-priceminister" class="spip_out" rel='nofollow external'>code reduction priceminister</a> </div> Les cafés de la non violence : Et si on changeait les paroles de la Marseillaise ? 2015-04-14T08:06:45Z https://nonviolence.fr/Les-cafes-de-la-non-violence-Et-si-on-changeait-les-paroles-de-la-Marseillaise#comment1134 2015-04-14T08:06:45Z <p>Bonjour !<br class="autobr" /> Au sujet de cette thématique, il y a les magnifiques paroles de Graeme Allwright, que vous connaissez sûrement.<br class="autobr" /> Véronique</p> Je suis Charlie 2015-02-25T11:31:50Z https://nonviolence.fr/Je-suis-Charlie#comment1133 2015-02-25T11:31:50Z <p>MON POINT DE VUE SUR CHARLIE HEBDO</p> <p>Liberté d'expression et pédagogie – Art de la caricature et art de la mesure</p> <p>Personnellement je suis charlie en solidarité avec les victimes et parce que je condamne ces odieux attentats. Je le suis aussi au nom de la liberté d'expression. <br class="autobr" /> Ceci dit, même si Charlie Hebdo me faisait bien rire surtout au début lorsque j'étais jeune adulte je n'étais pas abonné car je n'appréciais pas toujours leur forme d'humour lorsqu'elle tombait dans l'excès. <br class="autobr" /> Et puis surtout, si l'on cherche sérieusement à faire évoluer les esprits, je ne suis pas sûr que sur un plan purement tactique il soit indiqué de verser dans une forme d'humour qui risque fort d'être incomprise et même mal prise par ceux auxquels elle s'adresse ou qui sont mis en cause. Cela est d'autant plus vrai lorsqu'on vise des personnes dont on sait pertinemment qu'elles n'ont pas la même culture que nous et donc pas forcément la même "disposition d'esprit" ou mentalité qui leur éviterait de prendre la plaisanterie au premier degré ou d'en être scandalisées. Je ne doute pas un seul instant que "les Charlies" aient été des êtres d'une grande générosité et humanité, mais précisément, opter sciemment pour une forme d'expression sachant qu'elle a de grandes chances d'être mal interprétée et d'être ressentie comme blessante et irrespectueuse, est-il de nature à favoriser le "Vivre ensemble" ??? Et puis dans ma vie militante j'ai bien compris que pour faire avancer une cause il fallait faire en sorte de gagner l'opinion publique. Je doute que faire dans l'outrance soit compatible avec cet objectif. Je pense donc, toujours en terme de stratégie, que le choix des Charlies de choquer ou de heurter n'était pas le bon mais s'avérait plutôt contre productif. Dans une réelle optique de fraternisation, il me semble que ménager les susceptibilités serait plus payant. Aujourd'hui le nouveau numéro n'a pas failli à la règle (bien qu'on ne sache pas vraiment si c'est le Prophète qui figure sur la une et ce qu'il faut exactement entendre par « Tout est pardonné »...). Résultat, la belle unité du dimanche 11 janvier se fissure et ce, notamment avec les religions qui se sont senties une fois de plus agressées et sans doute peu récompensées dans leur bel effort de soutenir des gens qui pourtant ne leur ont jamais fait de cadeau !... Sans parler de tous les soutiens que cette obstination met mal à l'aise et qui leur fait dire ''Vous ne trouvez pas qu'ils exagèrent un peu quand même ?''... Quand on veut faire avancer des causes altruistes il faut s'en donner les moyens et ne pas donner aux opposants des raisons de renforcer leur point de vue ou de justifier leur représailles. Je n'arrive pas à comprendre que les Charlies s'ils étaient, s'ils sont, sincères dans leur bienveillance (et je crois que oui), n'aient pas eu et n'aient toujours pas ce souci là. Quand on recherche l'entente, lorsqu'on veut être artisan de paix, comment peut-on choisir de se montrer désagréable et provocateur ? J'appréciais beaucoup Bernard Maris sur France inter. Même s'il était parfois décoiffant et allait à contre courant, il était quand même d'une toute autre ... élégance. Ces controverses avec Dominique Seux étaient un vrai régal de "fair play" et ''d' humour pince sans rire'' . Et le débat n'en était pas moins riche, bien au contraire. Je milite pour le dialogue interreligieux. Lors des rencontres jamais il ne me viendrait à l'esprit de risquer la moindre boutade envers telle ou telle tradition de peur qu'elle ne soit taxée de mauvais goût et qu'elle ne vienne contrarier cette convivialité tellement utile au rapprochement. Il faut savoir ce qu'on veut. Question de bon sens. <br class="autobr" /> Les Charlies n'ont-ils pas trop souvent sacrifié à la tentation de se faire plaisir ? Les parties de rigolade - bien légitimes - et autres "concours de la meilleure vanne" qui devaient agiter leurs réunions ne leur faisaient-ils pas oublier ou plutôt négliger l'essentiel ? Et quand ces moqueries considérées comme autant d'affronts remontent, comme c'était aussi leur intention, jusqu'aux fanatiques qui ne demandent que ça pour justifier leurs crimes et surtout assouvir leur instinct de meurtres, tout peut arriver hélas...</p> <p>Ma critique repose donc principalement sur le choix de la méthode vous l'aurez compris. Par contre, même si, comme tout le monde et comme je le pense, les Charlies pouvaient se tromper, ils avaient tout à fait le droit de s'exprimer ainsi. C'est pourquoi par principe je reste charlie mais en souhaitant toutefois que le journal sache faire son auto critique et prendre la mesure de ses responsabilités (voir les dégats et les victimes à travers le monde depuis la parution du nouveau numéro !...). Certains hurleront à l'autocensure. Ii autocensure est pour eux synonyme d'abdication, de renoncement à défendre nos valeurs, je parlerai alors plutôt de sens de la mesure et même, compte-tenu d'un contexte aussi conflictuel et tendu, d'art de la mesure. Car il s'agit non pas d'abandonner mais bien au contraire de persévérer dans la défense de nos valeurs mais d'une manière ajustée, appropriée, savamment dosée et donc plus constructive, et où un humour bien choisi peut garder toute sa place.<br class="autobr" /> "La fin est dans les moyens comme l'arbre dans la semence" disait Gandhi.</p> <p>Jean-Marc Caffet</p> Sommes-nous Charlie ? 2015-01-22T10:35:45Z https://nonviolence.fr/Sommes-nous-Charlie#comment1130 2015-01-22T10:35:45Z <p>Bonjour, <br class="autobr" /> je voudrais vous faire part de ma réflexion sur l'exercice de la liberté d'expression d'un point de vue non-violent (Peut-être que le MAN aurait pu s'exprimer lui aussi sur cette question ? :</p> <p>Liberté d'expression et pédagogie – Art de la caricature et art de la mesure</p> <p>Personnellement je suis charlie en solidarité avec les victimes et parce que je condamne ces odieux attentats. Je le suis aussi au nom de la liberté d'expression.</p> <p>Ceci dit, même si Charlie Hebdo me faisait bien rire surtout au début lorsque j'étais jeune adulte je n'étais pas abonné car je n'appréciais pas toujours leur forme d'humour lorsqu'elle tombait dans l'excès.</p> <p>Et puis surtout, si l'on cherche sérieusement à faire évoluer les esprits, je ne suis pas sûr que sur un plan purement tactique il soit indiqué de verser dans une forme d'humour qui risque fort d'être incomprise et même mal prise par ceux auxquels elle s'adresse ou qui sont mis en cause. Cela est d'autant plus vrai lorsqu'on vise des personnes dont on sait pertinemment qu'elles n'ont pas la même culture que nous et donc pas forcément la même "disposition d'esprit" ou mentalité qui leur éviterait de prendre la plaisanterie au premier degré ou d'en être scandalisées. Je ne doute pas un seul instant que "les Charlies" aient été des êtres d'une grande générosité et humanité, mais précisément, opter sciemment pour une forme d'expression sachant qu'elle a de grandes chances d'être mal interprétée et d'être ressentie comme blessante et irrespectueuse, est-il de nature à favoriser le "Vivre ensemble" ??? Et puis dans ma vie militante j'ai bien compris que pour faire avancer une cause il fallait faire en sorte de gagner l'opinion publique. Je doute que faire dans l'outrance soit compatible avec cet objectif. Je pense donc, toujours en terme de stratégie, que le choix des Charlies de choquer ou de heurter n'était pas le bon mais s'avérait plutôt contre productif. Dans une réelle optique de fraternisation, il me semble que ménager les susceptibilités serait plus payant. Aujourd'hui le nouveau numéro n'a pas failli à la règle (bien qu'on ne sache pas vraiment si c'est le Prophète qui figure sur la une et ce qu'il faut exactement entendre par « Tout est pardonné »...). Résultat, la belle unité du dimanche 11 janvier se fissure et ce, notamment avec les religions qui se sont senties une fois de plus agressées et sans doute peu récompensées dans leur bel effort de soutenir des gens qui pourtant ne leur ont jamais fait de cadeau !... Sans parler de tous les soutiens que cette obstination met mal à l'aise et qui leur fait dire ''Vous ne trouvez pas qu'ils exagèrent un peu quand même ?''... Quand on veut faire avancer des causes altruistes il faut s'en donner les moyens et ne pas donner aux opposants des raisons de renforcer leur point de vue ou de justifier leur représailles. Je n'arrive pas à comprendre que les Charlies s'ils étaient, s'ils sont, sincères dans leur bienveillance (et je crois que oui), n'aient pas eu et n'aient toujours pas ce souci là. Quand on recherche l'entente, lorsqu'on veut être artisan de paix, comment peut-on choisir de se montrer désagréable et provocateur ? J'appréciais beaucoup Bernard Maris sur France inter. Même s'il était parfois décoiffant et allait à contre courant, il était quand même d'une toute autre ... élégance. Ces controverses avec Dominique Seux étaient un vrai régal de "fair play" et ''d' humour pince sans rire'' . Et le débat n'en était pas moins riche, bien au contraire. Je milite pour le dialogue interreligieux. Lors des rencontres jamais il ne me viendrait à l'esprit de risquer la moindre boutade envers telle ou telle tradition de peur qu'elle ne soit taxée de mauvais goût et qu'elle ne vienne contrarier cette convivialité tellement utile au rapprochement. Il faut savoir ce qu'on veut. Question de bon sens.</p> <p>Les Charlies n'ont-ils pas trop souvent sacrifié à la tentation de se faire plaisir ? Les parties de rigolade - bien légitimes - et autres "concours de la meilleure vanne" qui devaient agiter leurs réunions ne leur faisaient-ils pas oublier ou plutôt négliger l'essentiel ? Et quand ces moqueries considérées comme autant d'affronts remontent, comme c'était aussi leur intention, jusqu'aux fanatiques qui ne demandent que ça pour justifier leurs crimes et surtout assouvir leur instinct de meurtres, tout peut arriver hélas...</p> <p>Ma critique repose donc principalement sur le choix de la méthode vous l'aurez compris. Par contre, même si, comme tout le monde et comme je le pense, les Charlies pouvaient se tromper, ils avaient tout à fait le droit de s'exprimer ainsi. C'est pourquoi par principe je reste charlie mais en souhaitant toutefois que le journal sache faire son auto critique et prendre la mesure de ses responsabilités (voir les dégats et les victimes à travers le monde depuis la parution du nouveau numéro !...). Certains hurleront à l'autocensure. Ii autocensure est pour eux synonyme d'abdication, de renoncement à défendre nos valeurs, je parlerai alors plutôt de sens de la mesure et même, compte-tenu d'un contexte aussi conflictuel et tendu, d'art de la mesure. Car il s'agit non pas d'abandonner mais bien au contraire de persévérer dans la défense de nos valeurs mais d'une manière ajustée, appropriée, savamment dosée et donc plus constructive, et où un humour bien choisi peut garder toute sa place.</p> <p>"La fin est dans les moyens comme l'arbre dans la semence" disait Gandhi.</p> <p>Jean-Marc Caffet - Adhérent du MAN<br class="autobr" /> Blog "Carrefour du Silence" (<a href="http://www.carfousilence.canalblog.com/" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://www.carfousilence.canalblog.com/</a>)</p> Aleria 22 août 2014 - Que dit la non-violence ? 2014-09-11T20:28:41Z https://nonviolence.fr/Aleria-22-aou%CC%82t-2014-Que-dit-la-non-violence#comment1129 2014-09-11T20:28:41Z <p>Merci à Jean-François Bernardini de me rappeler ce qui est arrivé à Aléria en 1975 et pour son si beau texte qui sonne si juste à l'occasion de la pose de cette stèle à Aleria cet été 2014.<br class="autobr" /> J'espère que d'autres textes de Jean-François Bernardini s'ajouteront sur le site du MAN, tant ce chanteur et écrivain corse peut nous éclairer pour le suivre dans le courage de la non-violence, en Corse comme ailleurs.<br class="autobr" /> Boldo</p> Toutes les minorités doivent pouvoir vivre librement en Irak 2014-08-18T20:43:39Z https://nonviolence.fr/Toutes-les-minorites-doivent-pouvoir-vivre-librement-en-Irak#comment1128 2014-08-18T20:43:39Z <p>Bonsoir Boldo (j'ai une fille qui s'appelle Florine !... "La Boldoflorine, une bonne tisane pour le foie" disait la pub dans les années... 50 ! Le savais-tu ? J'ignore ton âge... ) <br class="autobr" /> Revenons aux choses sérieuses. J'approuve en grande partie ta réponse. Sans mandat de l'Onu c'est vrai que ce n'est pas bon et tes arguments sont justes. Mais par contre compte-tenu de la situation extrême dans laquelle se trouvent ces populations j'ai peur que ce soit malgré tout nécessaire quitte à prendre des risques... A-t'on le temps d'attendre que des pays réunis autour d'une table se mettent d'accord sur une résolution ? Non à l'évidence. On sait que cela demande généralement beaucoup de temps et les situations de légitime défense n'attendent pas ! Pas facile de trancher. Nous touchons là la question des limites de la non-violence n'est-ce pas ? Et ce problème à mon avis ne doit pas être éludé même et surtout au sein du Man. Nous devons admettre que nous n'avons pas forcément réponse à tout. Il faut être humble. Ceci dit nous sommes bien d'accord, le communiqué n'a pas été suffisamment précis sur ce point et du coup se montre ambigu. Dommage...<br class="autobr" /> Enfin je te rejoins complètement dans ton "rêve" final ! Mais difficile pour le Man d'aborder dans son communiqué cet espoir de conversion des djihadistes sans risquer de nous faire passer une fois de plus pour de doux rêveurs... Je pense que c'est un point qu'on ne peut aborder publiquement qu'en période d'apaisement, à froid, et pas lorsque la planète est à feu et à sang en maints endroits comme c'est le cas en ce moment hélas...<br class="autobr" /> A plus...<br class="autobr" /> Jean-Marc Caffet</p> Toutes les minorités doivent pouvoir vivre librement en Irak 2014-08-18T16:52:25Z https://nonviolence.fr/Toutes-les-minorites-doivent-pouvoir-vivre-librement-en-Irak#comment1127 2014-08-18T16:52:25Z <p>J'ai envie de te répondre, Jean-Marc. Et tout d'abord merci pour ce débat que tu ouvres.<br class="autobr" /> Je le poursuis en me demandant s'il est bon et nécessaire que, sans mandat de l'Onu, les États-Unis dirigent des frappes aériennes contre les dijhadistes et que la France livre des armes aux Kurdes dans le but notamment de protéger les chrétiens et les yézidis d'Irak qui sont, de fait, en situation de légitime défense. Ce n'est pour moi ni bon ni nécessaire, car cela ne devrait se faire éventuellement qu'avec un mandat de l'Onu.</p> <p>Déjà le Man a dû se prononcer pour ou contre une intervention militaire en 2013 au Mali. J'étais pour, sans attendre une résolution de l'Onu, car il s'agissait d'empêcher en quelques heures des meurtres en série et la charia à Bamako. Et cela a suscité un débat au sein du Man.</p> <p>La situation est différente selon moi en Irak. Le Conseil de sécurité a en principe la possibilité de se réunir en 48h. Pourquoi ne l'a-t-il pas fait depuis la mi-juillet pour protéger les chrétiens et les yézidis d'irak ? Pourquoi ne le ferait-il pas maintenant ? Actuellement, ces minorités sont scandaleusement déplacées. Il n'est pas trop tard pour que l'Onu se décide rapidement. Une résolution présente le mérite de préciser le cadre d'une intervention et fixe une mission précise. Pendant ce temps-là, les États-Unis ont décidé de leur propre chef de diriger des frappes aériennes, et la France d'obtenir de l'Europe l'autorisation d'envoi d'armes aux Kurdes qui protégeraient les chrétiens et les yézidis, ce qui est loin d'être acquis. Et tout cela se fait sans résolution de l'Onu, et me rappelle tristement l'initiative américaine d'engager une guerre en 2003 sans résolution de l'Onu ! Nous connaissons la suite. Ne renouvelons pas la même erreur !</p> <p>C'est pourquoi je trouve le communiqué du Man bien foutu, même s'il aurait peut-être dû plus expliciter la phrase que tu reproduis. L'initiative de la France d'envoyer des armes dans une région qui en regorge ne consiste-t-elle pas aussi à se placer pour en vendre ensuite demain un peu plus au Proche et Moyen Orient, Irak compris ? Nos marchands de canons, aidés par notre gouvernement, ne sont-ils pas à l'affût de nouveaux débouchés ?</p> <p>Ceci étant dit, je ne serais pas offusqué que l'Onu décide des frappes aériennes et l'envoi de forces militaires pour protéger en Irak les minorités persécutées et déplacées, je le souhaite même, mais cela aurait l'avantage de ne pas être du grand n'importe quoi comme c'est le cas actuellement. Je crains fort que ce soit précisément les chrétiens et les yézidis qui fassent les frais à moyen terme de ce grand n'importe quoi.</p> <p>Je suis habité par une autre question que le communiqué du Man n'aborde pas : que conviendrait-il de promouvoir de fort pour inciter les djihadistes à déserter, à retrouver une vie civile ? Je rêve, je sais, mais ne sont-ils pas des hommes comme nous ? Ces djihadistes viennent pour la plupart de Lybie, d'Afghanistan, via la Syrie. Ils sont endoctrinés, avec des comptes bancaires alimentés par des groupes-familles d'Arabie, des émirats... Cependant je ne crois à aucune fatalité. Tout ce que je sais, c'est que tout combattant a un jour envie de déserter quand la violence est sans fin, comme en 14-18 qui a produit de nombreux déserteurs dans les deux camps. Que faire pour valoriser la désertion, inciter les djihadistes à changer de vie ? Je n'ai pas de réponse et cela m'attriste au regard de la non-violence.<br class="autobr" /> Boldo</p> Toutes les minorités doivent pouvoir vivre librement en Irak 2014-08-17T07:52:21Z https://nonviolence.fr/Toutes-les-minorites-doivent-pouvoir-vivre-librement-en-Irak#comment1126 2014-08-17T07:52:21Z <p>Bonjour,</p> <p>ce communiqué me met très mal à l'aise. En effet il semble éviter soigneusement de donner son point de vue précis sur l'aide et les frappes militaires... La phrase "La France se doit d'agir au Conseil de sécurité de l'ONU pour soutenir et protéger toutes les minorités persécutées en Irak." est trop vague. C'est un peu gênant non ? On reste sur sa faim... et on se dit que le MAN préfère ne pas se prononcer ce qui ne fait pas très courageux. Pour ma part, certes j'approuve tout ce qui est dénoncé et préconisé dans ce communiqué. Mais il y a urgence à stopper immédiatement la progression et les massacres perpétués par les djihadistes de l'EIIL . C'est une situation de légitime défense que les populations concernées ne peuvent exercer faute de moyens et qui par conséquent ne peut être mise en oeuvre que par les forces "amies". Et il ne s'agit donc pas pour l'heure de vengeance. C'est mon point de vue personnel. Si c'est aussi celui du MAN il faut qu'il le dise clairement. Si ce n'est pas le cas il faut quand même qu'il s'exprime tout aussi clairement sur cette question qui vient tout de suite à l'esprit à la lecture du communiqué. A défaut celui-ci prend le risque de se montrer incomplet à dessein et donc un peu...lâche. Et à ce moment vaudrait mieux s'abstenir de communiqué ou avouer notre embarras.<br class="autobr" /> Très cordialement<br class="autobr" /> Jean-Marc Caffet</p> Comment faire quand son voisin fait du bruit ? 2013-12-30T14:26:04Z https://nonviolence.fr/Tout-ce-qui-concerne-la-non-violence#comment1125 2013-12-30T14:26:04Z <p>Mon voisin est bruyant, je ne sais que faire...</p> Titre explicite 2013-12-30T14:24:29Z https://nonviolence.fr/Tout-ce-qui-concerne-la-non-violence#comment1124 2013-12-30T14:24:29Z <p>Je ne sais quoi te répondre Philippe....</p> <p>Amicalement<br class="autobr" /> Philippe</p> Titre explicite 2013-12-30T14:12:27Z https://nonviolence.fr/Tout-ce-qui-concerne-la-non-violence#comment1123 2013-12-30T14:12:27Z <p>je me demande comment être non violent au quotidien. Avez-vous une réponse ?</p> <p>Merci !</p> essai 2013-12-30T13:40:05Z https://nonviolence.fr/Comment-ecrire-un-message#comment1122 2013-12-30T13:40:05Z <p>Ceci est une réponse au sujet...</p> essai 2013-12-30T12:59:21Z https://nonviolence.fr/Comment-ecrire-un-message#comment1121 2013-12-30T12:59:21Z <p>essai forum</p>