50 ans après, l'objection de conscience est toujours d'actualité - commentaires