Quand contre-vérités riment avec (dé)raison d’État... - commentaires