IRRINTZINA, le cri de la génération Climat Dans le cadre de la semaine des Possibles à Orléans

par MAN Orléans

Mercredi 20 septembre 2017 à 20 heures au Cinéma Les Carmes, en présence de la réalisatrice

Face au sentiment d’impuissance que provoque l’extrême gravité du dérèglement climatique, quelques militants de l’organisation basque Bizi ! font un pari fou : construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba

.

De Bayonne à Paris, sur des vélos multiplaces, coup de pédale après coup de pédale, en multipliant les villages des alternatives, de petites victoires en grandes mobilisations contre les multinationales des énergies fossiles et les banques qui les soutiennent, le film raconte les étapes de cette mobilisation.

Irrintzina, c’est un cri d’alarme sur l’effondrement de notre monde mais c’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militants déterminés qui ont réalisé que si, ensemble, ils ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

Tour Alternatiba, Action Non-Violente COP21, Faucheurs de chaises, blocage du sommet pétrolier… Le film d’une génération qui ne se résigne pas, qui crée et invente un avenir désirable où bataille écologiste et sociale rime avec plaisir et joie d’agir ensemble. Soutenu par 1258 contributeurs, avec la participation d’une vingtaine de techniciens issus des médias « alternatifs », « citoyens » bref « pas pareils » à travers toute la France.

Un récit puissant

Avec Irrintzina, le cri de la génération climat, nous avons un récit puissant qui raconte comment des centaines de personnes ont travaillé pendant des mois pour construire et réussir une mobilisation climat digne de ce nom malgré un contexte très dur d’état d’urgence post attentats.
Avec ce film, nous combinons la force des alternatives montrées dans le film Demain et l’audace des Klur de Merci Patron ! pour contrer les multinationales de la finance et des énergies fossiles.
Il nous reste peu de temps pour éviter le chaos climatique. Il faut que le récit de cette mobilisation pour l’urgence climatique se propage afin que nous soyons de plus en plus nombreux à agir face au dérèglement climatique et ses causes.
Et comme dans un bon irrintzina – ce fameux cri ancestral que poussent les bergers basques pour communiquer de collines en collines – c’est le cœur, c’est la chaleur, c’est votre énergie qui feront vivre ce film.

Voir en ligne : http://www.irrintzina-le-film.com/



En librairie