Gilets jaunes, démocratie, écologie

par MAN Tarn

La mouvance des "gilets jaunes" a signé un réveil de la société civile qui se sent flouée et oubliée, en particulier les personnes dont les ressources sont très faibles. Nous devons entendre cette colère. La colère est une émotion légitime, pourrait dès à présent déboucher sur des pratiques d’écoute et de dialogue, mais pas dans la violence car celle-ci engendre la vengeance et la haine.
Par ailleurs, les inégalités ne cessent de s’accroître, et ce, depuis plusieurs gouvernements tandis que les grandes fortunes continuent à s’enrichir. Cette injustice attise les frustrations et peut nous faire oublier aussi les urgences climatiques.
Les dernières mesures annoncées par le gouvernement répondent-elles fondamentalement aux urgences sociales et écologiques ? Une réforme de type libéral répondra-t’elle à la résolution des inégalités et des déséquilibres environnementaux ? Rien ne peut nous faire oublier que ces déséquilibres climatiques bouleverseront profondément, et de plus en plus, la vie de chacun-e de nous.
Quel que soit le modèle économique, l’écologie est une priorité mondiale dont dépend la survie de nos sociétés. Elle doit être prise en compte afin de laisser aux générations futures une planète habitable.
Tout gouvernement comme tout-e citoyen-ne a le devoir de prendre particulièrement conscience de la justice sociale et des impératifs écologiques, pour le développement d’une société plus égalitaire.
Le MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente) du Tarn invite chacun-e à réfléchir et à lutter avec non-violence pour plus de démocratie participative et une véritable transition énergétique.

"La terre produit assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous"
Gandhi (militant indien ayant permis par la non-violence l’indépendance de l’inde en 1948)

Le MAN Tarn : https://nonviolence.fr/Tarn



En librairie